DANSE | FESTIVAL

DansFabrik 2018

13 Mar - 17 Mar 2018

Festival court et fulgurant, DansFabrik livre, en cinq jours, un concentré de danse contemporaine. Pour sa septième édition, DansFabrik réunit ainsi une vingtaine de spectacles récents ou inédits. Tout en proposant un focus Portugal : une fenêtre sur la création contemporaine portugaise.

S’il est un festival court, dense et précis, c’est bien DansFabrik. Chaque année depuis 2012, Le Quartz, à Brest, organise son festival de danse contemporaine. Pour la septième édition se profilent ainsi cinq jours de découvertes chorégraphiques intenses. Un rythme soutenu, pour un festival fécond. Au menu de l’édition 2018 : vingt spectacles. Avec notamment un focus sur la danse contemporaine portugaise. Vaste sujet, le Focus Portugal de DansFabrik 2018 mobilisera trois axes : parole, archive et mémoire. De quoi découvrir la création contemporaine portugaise par le prisme de la transmission. Résolument tourné vers les émergences, DansFabrik cultive la fraicheur. Pour sa septième année, DansFabrik présentera une majorité de créations 2017-2018. Et parmi les chorégraphes programmés : Nina Santes, Clément Dazin, Ali Chahrour, Lisbeth Gruwez, Louis Barreau, Dorothée Munyaneza, Marco da Silva Ferreira… Au fil d’une dizaine de lieux, dont Le Quartz, le CAC Passerelle et les Ateliers des Capucins.

Festival DansFabrik 2018 : cinq jours pour se mettre à jour en danse contemporaine

Parmi les créations, DansFabrik 2018 proposera Hymen hymne de Nina Santes. Une plongée chorégraphico-vocale dans la figure de la sorcière. Tandis que Carole Perdereau présentera la version longue d‘Ouest, autour de la figure du cow-boy. Avec To be or not to be, Mani A. Mungai explore les processus de transmission entre adultes et adolescents. Alain Michard activera le projet filmique En danseuse, avec des danses-live de Rémy Héritier et Jennifer Lacey. Le jongleur Clément Dazin présentera quant à lui une courte performance, Inédit. Entre danse, cirque et voltige, Viivi Roiha et Fragan Gehlker proposeront Le Viivi R. et Fragan G. Duo – Corde Lisse. Toujours sur le versant du cirque, Rafael De Paula déploiera son solo Nonada. DansFabrik 2018 permettra également de retrouver May He Rise and Smell The Fragrance (2017) du chorégraphe libanais Ali Chahrour. Tandis que Lisbeth Gruwez reprendra Ah / Ha, pièce hilare pour cinq interprètes.

Focus Portugal : une fenêtre ouverte sur la création émergente portugaise (danse, son)

Entre danse et performance, Louis Barreau présentera Bolero Bolero Bolero, un solo sans fin narrative. Avec Backline, Thierry Micouin déploiera un dispositif chorégraphique mêlant installation, voix et autofiction. Tandis qu’à travers Unwanted, Dorothée Munyaneza retranscrit l’histoire des enfants nés de viols, en temps de guerre. Ce qu’ils deviennent en grandissant. Laure Terrier, avec Nous sommes, offrira des portraits chorégraphiques et sonores dans l’espace public. Tandis que Carne, de Bernardo Montet, fera de la scène un espace de créolisation chorégraphique (via Édouard Glissant). Festival dans le festival, Focus Portugal, proposera cinq pièces, un concert et une installation. Sous-titré « Un voyage sonore à travers le corps », la séquence Focus Portugal permettra de découvrir (en première française) Terça-Feira de Cláudia Dias. Ainsi que Les Serrenhos du Caldeirão de Vera Mantero, Fantôme méchant et Melte d’Ana Rita Teodoro, et Brother de Marco da Silva Ferreira. Un condensé de découvertes, à Brest.