ART | EXPO

Le Samedi d’Adele mars 2014

22 Mar - 22 Mar 2014
Vernissage le 22 Mar 2014

Adele organise chaque mois des parcours de visites accompagnés d’un médiateur dans les agglomérations lyonnaise et stéphanoise. Ce Samedi d’Adele sera l’occasion de découvrir les expositions présentées au Centre des Arts Plastiques de Saint Fons, à l’Espace des arts plastiques Madeleine Lambert à Venissieux et à l’Epicerie moderne de Feyzin.

Jean-Luc Navette, Pauline Curnier-Jardin, Len Lye, Mika Rottenberg, John Kessler, Rémi Voche, Ernesto Sartori, Chloé Maillet, Louise Hervé, Thomas Teurlai
Le Samedi d’Adele mars 2014

Le réseau Adele développe des outils de médiation, simples et conviviaux, axés sur des moments de rencontres et d’échanges qui permettent d’aborder la diversité de l’art contemporain dans les agglomérations lyonnaise et stéphanoise. Des parcours de visites d’expositions accompagnés d’un médiateur sont régulièrement organisés: les Samedis d’Adele; ainsi que des discussions autour de sujets liés à l’art contemporain: les Tables Rondes d’Adele.
Un Samedi ou une Table Ronde Adele est organisé chaque mois. Ces événements sont ouverts à tous, sur inscription. Ils sont annoncés sur le site et par le biais de newsletters spécifiquement dédiées.

Le 22 mars prochain, le Samedi d’Adele nous permettra de découvrir les œuvres de jeunes artistes réunis dans le cadre d’une exposition collective au CAP Saint Fons et deux expositions personnelles: l’une à l’Espace arts plastiques Madeleine Lambert de Vénissieux, l’autre à l’Epicerie moderne de Feyzin.

— CAP Saint Fons. Nouvelles de la Kula, exposition collective
Nouvelles de la Kula est un voyage qui nous invite à explorer l’animisme par le biais d’une sélection de films, de vidéos, d’installations et de performances produits par des artistes trentenaires dont les œuvres traduisent l’acuité de leur regard sur cette approche qui veut qu’en Amazonie, en Océanie, mais aussi dans l’Europe pré-moderne l’on attribue une intériorité humaine aux animaux, aux végétaux, aux pierres et aux lacs, etc. Cette exposition propose de nous questionner sur une modernité en crise et de ré-enchanter le monde.
Une proposition de Thomas Golsenne, avec Pauline Curnier-Jardin, Joaõ Maria Gusmaõ et Pedro Paiva, Louise Hervé et Chloé Maillet, Thierry Liégeois, Len Lye, Pia Maria Martin, Mika Rottenberg et Jon Kessler, Thomas Teurlai, Rémi Voche.

— Espace Madeleine Lambert, Venissieux. Marylin vos Savant, exposition personnelle de Ernesto Sartori
L’exposition Marilyn vos Savant de Ernesto Sartori est articulée autour de la question de la construction, du déséquilibre et de la perturbation. Sartori conçoit des sculptures en bois et en argile à partir de ses propres peintures dont le récit et les volumes (à la géométrie et la stabilité précaires) viennent, ici, habiter l’espace d’exposition et témoignent d’une grande liberté. Dans le cadre de cette visite, l’artiste présentera également le catalogue édité à l’occasion de son exposition.

— Epicerie Moderne, Feyzin. Exposition personnelle de Jean-Luc Navette
Illustrateur et tatoueur reconnu, Jean-Luc Navette est passionné de rock’n’roll. Cette collaboration avec l’Epicerie moderne n’est pas la première puisqu’il a réalisé en 2010 les affiches de certains concerts programmés dans cet espace pluridisciplinaire qui l’invite aujourd’hui à investir ses murs d’exposition de nouveaux dessins.
Cette visite sera également l’occasion de découvrir son deuxième livre d’illustrations Dernier été du vieux monde, une ode à la nuit, une immersion en noir et blanc dans un monde de souvenirs, à la charge maudite et sacrée à la fois.