PHOTO

Le Bijou d’avant-garde, audaces et beautés

Communiqué de presse
Alina Alamorean, Annja, Charlotte Cornaton, Goralska Gaspard Hex, Dina Kamal, Lito Karakostanoglou, Kathy Ludwig
Le Bijou d’avant-garde, audaces et beautés

Le bijou vit aujourd’hui une authentique effervescence, nourrie par des recherches plastiques étonnantes qui visent moins l’esthétique en tant que telle que l’affirmation du sens. Au-delà de l’expression de soi, ces créateurs sont liés entre eux ainsi qu’à l’art et aux artistes d’hier et d’aujourd’hui par des influences, inspirations, convergences.

Chacun avec leur personnalité, ces créateurs venus d’horizons très différents témoignent d’une même volonté d’expérimenter les formes et de réinventer les matériaux et leurs associations. Leur dépassement des codes les amène souvent à faire du bijou un objet singulier porteur de valeurs alternatives, de révolte, de critiques et d’un esprit de provocation. Quelle est leur audace ? Quelles sont leurs sources? Quels sont les échos entre leurs pratiques, leurs inspirations, leurs affirmations artistiques?

Deux thèmes sont abordés:
— Le bijou, sculpture et architecture: à sa façon, mais tout autant qu’une oeuvre d’art ou un bâtiment, le bijou peut être une pièce spatiale, une sculpture ou à une architecture davantage qu’une décoration précieuse visant à séduire.

— Le bijou à l’épreuve du corps contemporain –corps physique, corps social, corps transcendental: auteurs de pièces uniques, plasticiens proches de l’art contemporain, certains créateurs envisagent le bijou comme une pratique conceptuelle à part entière. Le bijou devient alors le support d’un questionnement sur la féminité, le pouvoir, les apparences, la passion, le sacré, la transcendance.

Vernissage
Le 21 novembre 2014