ART | EXPO

La vie aquatique

25 Mar - 18 Juin 2017
Vernissage le 24 Mar 2017 à partir de 18:30

L’exposition « La vie aquatique » au Musée régional d’art contemporain, à Sérignan, réunit les œuvres de quinze artistes autour de la mer. Des sculptures, installations, vidéos et dessins se penchent sur les rapports ambigus qu’entretient l’homme avec l’élément marin.

Dans l’exposition « La vie aquatique » au Musée régional d’art contemporain de Sérignan, les œuvres de quinze artistes explorent les relations ambiguës qui unissent l’homme et la mer.

La mer, symbole de notre relation au monde contemporain

La mer, source d’inspiration des artistes par excellence est chargée de nombreuses connotations parfois contradictoires. Etendue mystérieuse source de fantasmes, de légendes et de croyances, elle est une zone propice aux explorations, aux conquêtes de nouvelles terres et de découvertes scientifiques mais aussi le lieu de batailles souvent vaines contre la puissance de la nature.

A la suite des artistes de siècles passés, tels que Jules Verne avec Vingt mille lieues sous les mers, Moby Dick avec Herman Melville, le Flamand Joachim Patinier renouvelant les peintures marines à la Renaissance et William Turner qui leur donne une tournure impressionniste, les créateurs contemporains poursuivent l’exploration de l’espace marin. Celui-ci a en effet acquis une nouvelle dimension en devenant le symbole de notre relation au monde contemporain.

Le titre de l’exposition, « La vie aquatique » est emprunté au film éponyme du réalisateur américain Wes Anderson, qui s’inspirait lui-même librement de la vie du commandant Cousteau. Attractif et évocateur d’un monde à la fois doux et dynamique qui éveille la curiosité, ce titre concentre tous les paradoxes que l’exposition entend mettre en lumière.

La vie aquatique, entre fascination et apparence trompeuse

Le parcours s’ouvre sur des œuvres qui ont pour objet des phénomènes marins. La série de dessins à la mine de plomb et encre sur papier intitulée Surplombs de Dove Allouche et la boucle vidéo Leaves swim de Shimabuku sont le fruit d’un regard fasciné sur la mer. L’infinie source de fictions que cette dernière constitue est explorée dans la vidéo Going Nowhere 2 de Simon Faithfull, tandis que celle intitulée Pulmo Marina d’Aurélien Froment et la sculpture Pieuvre végétale de Laurent Le Deunff rappellent la nature aussi culturelle et fabriquée de l’imagerie que nous associons à la mer.

De nombreuses œuvres font de la mer le symbole des dérives de la société contemporaine : excès du capitalisme, pollution, inégalités entre les pays du nord et du sud… Ainsi, l’installation Plastic Reef réalisée de 2008 à 2012 par Maarten Vanden Eynde amalgame une multitude de déchets et fragments de plastique tirés du fond de l’océan. Les vidéos d’Enrique Ramirez font de la beauté de l’océan chilien une apparence trompeuse derrière laquelle se cachent les exactions du régime de Pinochet.