ART | EXPO

Full Circle

07 Sep - 23 Sep 2018
Vernissage le 07 Sep 2018

L’exposition « Full Circle » à la galerie parisienne Brugier-Rigail dévoile de nouvelles œuvres inédites du peintre de graffiti John Matos Crash, digne héritier du pop art.

L’exposition « Full Circle » à la galerie Brugier-Rigail, à Paris, présente les dernières créations du peintre américain John Matos Crash, célèbre artiste de graffiti.

« Full Circle » : de nouvelles peintures de l’artiste de graffiti John Matos Crash

Les derniers tableaux de John Matos Crash poursuivent son exploration de supports et de formats aussi variés qu’étonnants. On découvre ainsi, comme le suggère le titre de l’exposition, « Full Circle » (Cercle complet), un ensemble de peintures inédites réalisées sur des toiles rondes, tandis que d’autres œuvres sont réalisées au spray sur bois.

Dans un style toujours éclatant de couleurs, fait d’aplats et de contours nets, de lignes vives, de motifs abstraits entremêlés parmi lesquels se glissent des éléments figuratifs comme des yeux ou des lettres, la peinture de John Matos Crash témoigne d’une intense énergie créatrice. Evoquant à la fois l’univers visuel des comics, les codes graphiques et chromatiques de la publicité, ses réalisations s’inscrivent dans la filiation du pop art.

John Matos Crash, un street artist passé de la rue au musée

John Matos Crash, artiste né dans le Bronx à New York en 1961, un des principaux représentants majeur de « l’Aérosol (R)evolution », fait partie de ces street artists qui sont passés des murs de la ville à ceux des musées. Après avoir commencé très jeune à pratiqué la peinture de graffiti sur les trains new-yorkais, il a ensuite choisi d’exercer sur toile, ce qui l’amena finalement à voir ses œuvres accueillies dans les collections des plus grands musées mondiaux.

A l’occasion de l’exposition « Full Circle », plusieurs œuvres originales seront créées par John Matos Crash au sein de la galerie : à la manière d’une installation monumentale, elles se déploieront sur les murs pour former un ensemble proche de ses plus grandes réalisations new-yorkaises. Cette vaste œuvre se morcellera en une multitude de fragments dont les visiteurs pourront faire l’acquisition.