DESIGN | OBJET

South Side of the Sky et Phaedra

Cultivant poésie et attention méticuleuse à la matière, John Hogan compose des pièces de design uniques. Une approche qu'il a en partage avec le designer Erich Ginder, avec qui il a notamment co-créé deux luminaires, South Side of the Sky et Phaedra. Un romantisme à la précision mathématique.

Pour le designer John Hogan, artiste verrier basé à Seattle (USA), le verre semble n’avoir aucun secret. Il en maîtrise les propriétés optiques, les alliages, ainsi que les différentes techniques de fonte, soufflage et moulage. Développant des projets seul (Glass Objects) ou en s’associant à d’autres designers (comme Ladies and Gentlemen Studio, pour la lampe Atlas), John Hogan actualise l’art du verre. Parmi ses réalisations conjointes, se comptent notamment deux luminaires co-créés avec Erich Ginder : South Side of the Sky et Phaedra. Également basé à Seattle, le designer Erich Ginder compose des pièces aux accents géométriques et baroques. Sortes de relectures non-euclidiennes des Arts Déco. Rencontre entre deux sensibilités qui s’accordent harmonieusement, les pièces de John Hogan et Erich Ginder sont essentiellement fabriquées à la main. Phaedra est une lampe à poser, tandis que South Side of the Sky se déploie en suspensions, lustres et appliques murales.

South Side of the Sky de John Hogan et Erich Ginder : des lampes au teint de porcelaine

La collection South Side of the Sky (et sa petite sœur, Heart of the Sunrise) forme une variation de luminaires autour d’un motif classique. Celui du gobelet ; du cône étagé. Mais en s’appuyant ici sur du verre teinté, à la finesse voisinant celle de la porcelaine. Dans ses qualités de translucidité, d’iridescence, voire d’opalescence. Déclinée en lustres, appliques murales, suspensions, South Side of the Sky [Côté sud du ciel] cultive une poésie un peu bohème. En jouant sur le teint de porcelaine, les dorures, les tons pastel, les noirs profonds… Ou encore, sur l’assonance du titre avec un terme cher au Romantisme [south side / suicide]. Tout en gardant une simplicité formelle (sérialité des motifs, symétrie) qui confère à la collection un équilibre mesuré. Conjuguant ainsi séduction et structure, South Side of the Sky reprend la figure classique du cône. Pour mieux accentuer les qualités optiques de la matière.

Phaedra de John Hogan et Erich Ginder : une lampe de lecture, à strates multiples

À l’opposé du spectre, l’autre co-création de John Hogan et Erich Ginder, la lampe Phaedra, déploie des formes autrement étonnantes. Assemblage de matériaux, Phaedra [du grec phaidros, brillant, radieux] incorpore une sorte de globe en verre soufflé, posé sur un pied. Lequel de pied est composé d’une forme étirée, en liège, lestée de strates minérales. Avec ses allures de lampe-tempête, chaque Phaedra est une pièce unique. Jeu sur les mots, la lampe Phaedra vient également répondre à une autre lampe de John Hogan, Atlas. Du nom du Titan de la mythologie grecque, portant le monde sur ses épaules. Figure tout aussi prolixe, Phaedra [Phèdre] évoque la figure tragique d’une reine vainement amoureuse de son beau-fils. Mais aussi le titre d’un dialogue de Platon, autour de la beauté et de l’amour. Lampe plurielle au charme composite (lin, verre, bois, métal, pierre), Phaedra synthétise matières et mémoires.