ART | EXPO

John M Armleder / Morgane Tschiember

01 Déc - 20 Jan 2018
Vernissage le 01 Déc 2017

L’exposition « John M Armleder / Morgane Tschiember » à la galerie Loevenbruck, à Paris, révèle les affinités qui relient les pratiques des deux artistes. Des pièces en céramique de Morgane Tschiember recouvertes des coulures de peinture de John M Armleder montrent les passerelles entre deux œuvres liées par l’expérimentation de la matière.

L’exposition « John M Armleder / Morgane Tschiember » à la galerie parisienne Loevenbruck réunit la céramique de Morgane Tschiember et la peinture de John M Armleder. Une rencontre « en affinité(s) » entre deux artistes qui explorent les relations qu’une œuvre entretient avec divers environnements et lieux, ou encore les passages d’une dimension à une autre.

« John M Armleder / Morgane Tschiember », des affinités artistiques

L’exposition « John M Armleder / Morgane Tschiember » s’inscrit dans le cycle « En affinité(s) » que la galerie Loevenbruck a débuté en avril 2017 et qui vise à mettre en regard deux œuvres d’artistes contemporains ou historiques. Cette fois sont dévoilées des pièces en céramique réalisées de façon collaborative par John M Armleder et Morgane Tschiember au Centre d’expérimentation et de réalisation en céramique contemporaine de la Haute École d’art et de design de Genève à partir de moules datant du XIXe siècle à nos jours.

Les céramiques de Morgane Tschiember…

Dans la lignée des Shibaris, sa première série d’œuvres en céramique réalisée en 2013, Morgane Tschiember poursuit son approche expérimentale des matières à travers la production de pièces en terre. Celles-ci sont présentées par paires, telles qu’elles ont été produites, selon la technique de l’estampage au moule. Chaque paire comporte une pièce intacte et une autre partiellement brisée, évoquant un conflit entre deux pièces jumelles, une dissociation qui s’est jouée dans le secret du four.

… rencontrent la peinture de John M Armleder

Les céramiques produites par Morgane Tschiember ont été émaillées par John M Armleder qui poursuit ainsi ses expérimentations sur la couleur, dans la lignée de sa série de peintures iconiques Coulures, notamment en écho à l’œuvre de Larry Poons. Pour une fois, les coulures de John M Armleder n’ont pas pour but de renvoyer à sa sensibilité profonde mais se contentent de décorer les vases de Morgane Tschiember. Disposées sur un podium formant des marches, les céramiques se font ainsi le support de la peinture qui, contrairement à l’habitude, n’est pas exposée sur les murs.