DANSE | FESTIVAL

Faits d’hiver 2018

13 Jan - 17 Fév 2018

Pour son vingtième printemps, le festival de danse contemporaine Faits d'hiver se met à l'heure de l'interdisciplinarité festive. Micadanses invite ainsi une quinzaine de chorégraphes, pour un mois d'effervescence chorégraphique.

Janvier, mois de la danse contemporaine : les festivals s’y enchaînent pour mieux convoquer le printemps. 2018 n’échappe pas au phénomène, avec notamment le festival Faits d’hiver, organisé par Micadanses. Pour sa vingtième édition, du 13 janvier au 17 février, quinze spectacles-performances vont ainsi se déployer dans dix lieux parisiens. Avec, au menu, huit créations récentes et plus d’une trentaine de représentations. Cette année encore, Micadanses accueillera la majorité des spectacles. Pour une édition 2018 placée sous le signe de la chorégraphe et artiste belgo-australienne, Joanne Leighton, avec deux créations.

Festival Faits d’hiver 2018 : la vingtième édition, avec Joanne Leighton

La première pièce, Blitz – 9000 Pièces, prendra les traits d’une soirée chorégraphique créée par Joanne Leighton. Une carte blanche polyphonique, entrelaçant des travaux de Pauline Simon, Arthur Pérole, Dominique Brun et Joanne Leighton elle-même. Sa dernière création, Songlines, entre chant des pistes et territoires du rêve aborigènes, sera ensuite présentée à l’Atelier de Paris / CDCN. Lionel Hoche présentera quant à lui son dernier opus, samedicarrément. Chorégraphe de la couleur et des costumes enchanteurs, samedicarrément est une invite à la pirouette. Plongeant dans des univers plus intimistes, à la chaleur parfois inquiétante, les chorégraphies de Camille Mutel (Animaux de béance), Lisbeth Gruwez (We’re pretty fuckin’far from okay, au Théâtre de la Bastille), ou encore Erika Zueneli (Allein! [Seul.e !], au Centre Wallonie-Bruxelles), plongeront les spectateurs dans la fusion des corps.

La danse contemporaine dans tous ses états : récit, pièce sonore, hip-hop, performance…

Les chorégraphes Aude Lachaise (Outsiders, la rencontre, au Carreau du Temple), Yaïr Barelli (Sur l’interprétation), Thibaud Croisy (Témoignage d’un homme qui n’avait pas envie d’en castrer un autre, à la Gaîté Lyrique) entremêleront récits, danses et pièces sonores. Arthur Pérole (Fool d’hiver à la Conciergerie) et Samuel Bianchini (Discontrol Party) conjureront l’hiver par la fête. La danse oui, mais collective : une invite à se défouler ensemble. Yuval Pick reprendra trois pièces (PlayBach+loom+eddies, au TCI) et les chorégraphes et danseurs Olé Khamchanla & Pichet Klunchun confronteront leurs domaines de virtuosité : danse hip-hop et danse traditionnelle thaïlandaise (Négociation, au Tarmac). Entre danse et performance, le Générateur accueillera des créations d’Éléonore Didier & Lila Derridj (Géographies – ou Classroom) et de Satchie Noro (mA). Moment de dissémination chorégraphique, Faits d’hiver fête son vingtième printemps sous le signe de la fécondité.