DANSE | SPECTACLE

Jessica and Me

16 Mai - 24 Mai 2017

Le Théâtre des Abbesses présente Jessica and Me de Cristiana Morganti, un spectacle autobiographique faisant retour à son passé de danseuse pour s’interroger sur son avenir de chorégraphe.

Interprète de Pina Bausch pendant plus de vingt ans, Cristiana Morganti entreprend avec Jessica and Me de faire retour à son passé, depuis son apprentissage de la danse classique à son audition dans la compagnie de Pina Bausch. Mais Jessica and Me se veut avant tout «un dernier regard en arrière pour me projeter en avant».

Jessica and Me : fin de parcours ?

Solo créé en 2014 et retraçant le parcours de danseuse de Cristiana Morganti, Jessica and Me répond à cette simple question : comment devient-on chorégraphe ? Mais Cristiana Morganti ne porte pas simplement un regard rétrospectif sur sa propre carrière, mais ouvre une autre perspective, celle de la chorégraphie, vers laquelle elle se dirige désormais. Or, un tel devenir nécessite de se défaire de l’influence tutélaire de Pina Bausch. Peut-être Jessica and Me est-il ce travail de deuil ouvrant à une nouvelle naissance. Cristiana Morganti ne confie-t-elle pas d’ailleurs : «On ne décide pas du jour au lendemain de devenir chorégraphe. Je parlerais plutôt d’une envie de trouver ma voie, mon univers chorégraphique. Mais, avant de me lancer dans cette aventure, j’avais besoin de faire le point pour savoir où j’en étais après tant d’années avec Pina. J’ai créé cette pièce au moment où j’ai quitté la compagnie, comme on quitte la sécurité d’une famille».  

Jessica and Me

Jessica and Me expose alors au regard du spectateur les interrogations d’une danseuse et d’une femme : Pourquoi et comment danser après tant d’années passés auprès de Pina Bausch ? Doit-on se défaire d’un maître ou n’être qu’un simple héritier ? Comment guérir des blessures infligées au corps lors des années de formation ? Comment, danseuse, accepter un corps vieillissant ?

Entre danse et théâtre, Cristiana Morganti fait part de son expérience de danseuse et d’interprète au travers d’un dialogue avec une journaliste fictive, Jessica, qui pose des questions dont elle n’attend aucune réponse, semblant ne pas écouter celle qu’elle interroge. «Voulez-vous que je danse ou voulez-vous que je parle ?» demande enfin Cristiana Morganti.