DANSE | SPECTACLE

Italiani a Parigi

11 Mai - 20 Mai 2017

Le Théâtre de Gennevilliers présente Italiani a Parigi, un ensemble de trois spectacles offrant un panorama de la création chorégraphique contemporaine en Italie.

Qu’en est-il de la création chorégraphique italienne aujourd’hui ? Proposé par le Théâtre de Gennevilliers, le programme Italiani a Parigi présente Isolotto de Virgilio Sieni, 10 miniballetti du Colletivo Cinetico dirigé par Francesca Pennini, et Sleep technique du collectif Dewey Dell.

Italiani a Parigi : Isolotto

Chorégraphe de renom, Virgilio Sieni est l’un des acteurs essentiels de la danse contemporaine en Italie depuis les années 1980. Accompagné du musicien norvégien Eivind Aarset, il présente Isolotto un solo dont il et lui-même l’interprète.

Isolotto n’est autre que le nom du quartier de Florence dans lequel Virgilio Sieni a grandi. Dans son esprit, ce quartier populaire représente une petite communauté caractérisée par sa diversité dans laquelle il trouve une source d’inspiration pour sa recherche chorégraphique. Isolotto est une suite de onze danses de nature différente accompagnées d’autant de partitions musicales, dont l’objet est de nous entraîner à l’origine même du mouvement dansé, au travers de l’évocation de la marche, de la crucifixion, et de l’exode.

Italiani a Parigi : 10 miniballetti

Proposition chorégraphique différente, Francesca Pennini et le Colletivo Cinetico présente 10 miniballetti, une série de dix chorégraphies destinées à mettre à l’épreuve le corps humain et à en explorer par là même les possibilités intrinsèques. Mise à l’épreuve puisque, de manière singulière, une discipline est imposée aux danseurs, chaque chorégraphie répondant à une «écriture géométrique».

Pour cette pièce, Francesca Pennini a fait retour dans son propre passé, 10 miniballetti étant autobiographique. Cette création, qui se présente comme une réflexion sur les rapports entre écriture et danse, utilise des partitions musicales aussi différentes que celles de Bach, Ligeti, Frescobaldi, Purcell, ou Romitelli.

Italiani a Parigi : Sleep Technique

Avec Sleep Technique, le collectif Dewey Dell met en avant une démarche chorégraphique différente bien qu’elle semble, sous certains rapports, se rapprocher de celle de Virgilio Sieni. Dewey Bell s’est en effet intéressé aux représentations picturales millénaires de la grotte de Chauvet. Partant, ils ont tenu à établir une sorte de dialogue par delà les âges avec ces peintures dont un détail ne manque pas d’être frappant. Ces peintures rupestres représente la présence humaine sous la forme unique d’un buste de femme. Ainsi Dewey Dell a-t-il choisi de prendre pour thème de sa chorégraphie les émotions et les gestes trouvant leur origine dans cette grotte. Sur scène, corps et lumière composent un univers tentant de restituer ces gestes et ces émotions primitives.

Il est à noter qu’un concert de Dewey Dell suivra la représentation de Sleep Technique.