DESIGN | OBJET

iPhone X

27 Oct

Avec l'iPhone X, Apple entend une nouvelle fois révolutionner le design des technologies haptiques. Un smartphone tout de verre et silicium, pour une précision chirurgicale. Combinaison d’intelligence visuelle, auditive et tactile, ce smartphone présente une surface en verre hyper-résistant, aux angles arrondis et cernés d’un liseré en métal inoxydable. Pour une épaisseur de 0,8 cm et un processeur triple cœur. Édité en France à partir du 27 octobre 2017.

Le 12 septembre 2017, Apple a annoncé l’édition de son nouveau smartphone : l’iPhone X. Une sortie prévue pour le 27 octobre, en France. Dispositif de communication multimédia, bijou de technologie, l’iPhone X est aussi un objet design. Fondée en 1984, la société Apple travaille depuis 1992 avec le designer Jonathan Ive. L’iPhone X, puissant dispositif tactile à la précision épidermique, fait de l’écran une peau de verre omniprésente. Combinaison d’intelligence visuelle, auditive et haptique, ce smartphone présente ainsi une surface en verre hyper-résistant, aux angles délicatement arrondis, cernés d’un liseré en métal inoxydable. Matériaux uniques pour caractéristiques innovantes, le smartphone inclut un écran OLED Super Retina, une caméra TrueDepth, un système de reconnaissance faciale Face ID, une puce A11 Bionic dotée d’un système neuronal… L’iPhone X se veut une incursion décisive dans le domaine des technologies tactiles intelligentes haute définition.

L’iPhone X d’Apple : un design fonctionnel et intuitif, porté par Jonathan Ive

Le britannique Jonathan Ive a notamment étudié le design à l’école polytechnique de Newcastle. Diplômé en 1989, il rejoint alors Apple en 1992. Aujourd’hui Vice-Président du Design d’Apple, il y a développé une esthétique minimaliste, épurée, fonctionnelle et intuitive. Parmi ses influences notables figure le designer industriel allemand, Dieter Rams, mondialement salué pour ses objets technologiques aux lignes sobres et simples (marque Braun). De Dieter Rams, Jonathan Ive a gardé le désir de simplicité absolue, tout en lui associant une finesse intuitive, sensuelle et tactile. Il explique : « Depuis plus d’une décennie notre intention aura été de créer un iPhone qui ne soit qu’écran. L’iPhone X, c’est la réalisation de cette vision […] Avec la création de l’iPhone, il y a dix ans, nous avons révolutionné le téléphone portable par le Multi-Touch. L’iPhone X signe une nouvelle ère pour l’iPhone — une ère dans laquelle le dispositif disparaît et se fond dans l’expérience*. »

Une architecture de verre et de silicium pour l’iPhone X : une sensibilité à fleur de peau

Objet définitivement séduisant, l’iPhone X est tout de verre et de métal. À la suite des fascinantes architectures de verre et d’acier d’un Ludwig Mies van der Rohe. Doté d’une architecture informatique puissante, ce petit objet (H14,3 x L7,1 x W0,8 cm) incorpore un système neuronal capable d’effectuer jusqu’à six-cent-milliards d’opérations à la seconde. Un processeur graphique triple cœur en forme d’écrin pour l’entité d’intelligence artificielle, Siri. Innovant de part en part, l’iPhone X inclut ainsi un processus de chargement sans fil. Montre, écouteurs sans fil, station de chargement… Les accessoires et prothèses s’articulant autour de l’iPhone X cultivent eux aussi ce désir de lier ingénierie, esthétique et intuition. Avec l’iPhone X, tous les boutons disparaissent pour ne laisser place qu’aux balayages. Une petite révolution dans design des technologies haptiques.

* Traduit de l’anglais.