logo
140719Pareidolie
  AGENDA CRITIQUES  
parisART recherche un-e REDACTEUR-ice COMPETENT-e
RECHERCHER


DANSE | AGENDA

Olivier Dubois, Tragédie, 2012. Poème chorégraphique pour 18 danseurs<br><br>© François Stemmer Olivier Dubois
Séquence danse. Tragédie
02 fév.-03 fév. 2013
Paris 19e. CentQuatre-Paris
Faire l'expérience d'une humanité aveuglante, éblouissante...assourdissante. Ne plus distinguer les corps pour qu'affleurent de ces masses en mouvement, des élans archaïques. Avec Tragédie, Olivier Dubois, nous propulse dans une « sensation du monde » plus qu'une pièce chorégraphique.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer



Communiqué de presse
Olivier Dubois
Séquence danse.
Tragédie

Le simple fait d'être homme ne fait pas Humanité, voilà la tragédie de notre existence. Car ce n'est que d'entre les corps, d'entre les pressions telluriques nées du pas de chacun et de par nos engagements conscients et volontaires que surgira cette humanité.

Surexposés dans leur nudité, pour mieux incarner cette évidente différence anatomique, cet Autre; neuf hommes et neuf femmes interprèteront la partition de leur condition biologique, de leur genre, celle d'un espace de préservation de territoire pour elles et d'un espace de conquête de territoire pour eux.

Marcher, être redressé, faire face, tout d'abord par des allers et retours incessants aux trajectoires parallèles et rythmées puis par un martèlement du sol et ainsi refaire du pas le geste fondamental de leur volonté.

Tout comme Révolution, Olivier Dubois signe là une pièce manifeste, obsessionnelle, voire hypnotique où dans un mouvement de sac et de ressac, ces femmes et ces hommes se fondent, disparaissent; le frottement de leurs univers crée le fracas. Une faille s'ouvre et laisse entrevoir dans ce tumulte tellurique, la précieuse transcendance d'une communauté humaine.

Production: Cod
Coproduction: Festival d'Avignon, L'apostrophe scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise, La Rose des vents; Scène nationale Lille Métropole à Villeneuve d'Ascq, Mâcon Scène nationale, Ballets de Monte-Carlo/Monaco Dance Forum, Malandain Ballets Biarritz dans le cadre de l'accueil studio, la Communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines; Le Prisme, le Centquatre; Paris/Cod est soutenue par la Direction régionale des affaires culturelles d'Ile de France; Ministère de la Culture, au titre de l'aide à la compagnie chorégraphique, le Conseil Général du Val d'Oise, la Spedidam, Conseil régional d'Île de France.

Cod reçoit l'aide de l'Institut français pour ses projets à l'étranger.
Olivier Dubois est artiste associé au CENTQUATRE.
La compagnie Cod est en résidence d'implantation à L'apostrophe, Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise, et en résidence au CENTQUATRE.

Repères biographiques
Si Olivier Dubois préfère se définir comme auteur plutôt que comme chorégraphe, c'est qu'il ne se considère pas comme un chercheur de mouvements. Pourtant, l'intensité du geste et la puissance de l'engagement sur le plateau sont des éléments marquants de ses créations.

Interprète, il faisait déjà preuve d'une endurance et d'une audace étonnantes dans les pièces d'Angelin Preljocaj et de Jan Fabre.
Avec l'humour qui le caractérise, il avoue lui-même n'avoir peur «ni de la douleur, ni du ridicule».

Olivier Dubois n'a en effet pas froid aux yeux et se donne les moyens de ses ambitions.
Depuis la création de Pour tout l'or du monde en 2006, il invente des formes aux partitions extrêmement réglées, dont la précision presque mécanique permet d'atteindre un état d'abandon, sur la scène comme dans la salle.

Venu à la danse sur le tard, il intègre avec entrain l'histoire de cet art, à laquelle il recourt volontiers quand elle lui semble pouvoir servir ses projets: L'Après-midi d'un faune de Nijinski dans Faune(s), créé au Festival d'Avignon en 2008, Le Lac des cygnes dans Pour tout l'or du monde ou encore Le Boléro de Ravel dans Révolution.

Les corps et le patrimoine sont pour lui les outils d'un travail d'ébranlement et de questionnement de ce qui fait, selon lui, humanité en l'Homme: la capacité de se dresser, de hurler, de résister. L'insurrection et la résistance sont au cœur de son projet Étude critique pour un trompe-l'oeil, un cycle dans lequel s'inscrivent ses deux précédentes pièces, Révolution et Rouge ainsi que cette nouvelle création, Tragédie.

Informations
Le 2 février 2013 à 20h30
Le 3 février à 18h

fleche suivante1/1

ANNONCES
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !



ÉDITORIAL fleche_rouge
Esthétiques photographiques de l'attention
La frénésie de la vie et du monde d'aujourd'hui, les tensions et les bouleversements qui agitent tous les secteurs de la société, ainsi que les pressions permanentes exercées par l'hypertrophie des communications, suscitent le sentiment qu'est menacé un bien des plus précieux et des plus fragiles de l'homme: son attention. Tout allant trop vite, on ne peut plus accorder aux choses l'attention qu'elles méritent. Dans le flux incessant des marchandises et des informations, l'attention se fait...
fleche Lire la suite
140625VilletteOrta.gif
140707LyonBiennaleDanse


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Lauréats du 15e Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main: Nathanaël Le Berre, Gérard Borde et Marc Aurel, Yann Grienenberger
puce rouge  Fin 2014, la galerie Yvon Lambert tire sa révérence
puce rouge  Le Festival d’Avignon aura bien lieu mais la CGT Spectacle appelle à une grève massive pour l’ouverture
puce rouge  L’artiste Huang Yong Ping prend les commandes de la Monumenta 2016
puce rouge  Un chemin de «Grande Randonnée Artistique» pour la Nuit blanche à Paris
puce rouge  Rapport sur le développement de l’entrepreneuriat dans le secteur culturel en France
puce rouge  Le 27 octobre 2014, ouverture de la Fondation Louis Vuitton
puce rouge  CoordinatiIntermittents et Précaires: «Ce que nous défendons nous le défendons pour tous!»
puce rouge  Nicolas Bourriaud entre confiance et vigilance du ministère de la Culture
puce rouge  Menace sur les festivals d’été, le conflit s’envenime entre les intermittents et le gouvernement
puce rouge  Ensba, le bras de fer continue entre Nicolas Bourriaud et les étudiants
puce rouge  Laurent Le Bon nouveau président du musée national Picasso
DIAPORAMA

Carolle Benitah, La vague, Série «Photos Souvenirs: l&rsquo;adolescence», 2012. Tirages numériques sur papier baryté brodés de fil de soie et de perles. 53 x 80 cm et 42 x 60 cm
Maguy Marin, Faces, Création 2011. Danse. 28 interprètes.



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales