DESIGN | EXPO

Paysage Architectural

27 Mar - 05 Juin 2018
Vernissage le 27 Mar 2018 à partir de 18:00

Essences de bois précieux, formes sobres et dynamiques, incrustations de liserés en laiton poli... La nouvelle collection du designer Hervé Langlais cultive un équilibre atemporel. Pour une exposition rythmée, cadencée, simplement intitulée "Paysage Architectural".

Jeune galerie parisienne ouverte en 2012, la Galerie Negropontes défend un design contemporain renouant avec la tradition des arts décoratifs. Artisanat de luxe, matériaux nobles et belle ouvrage font ainsi partie des valeurs de la galerie. Une galerie qui allie deux expertises : celle de Sophie Negropontes, sa fondatrice, et celle d’Hervé Langlais, designer et directeur artistique. À quelques jours de l’ouverture du PAD (Pavillon des Arts et du Design), la Galerie Negropontes propose ainsi l’exposition « Paysage Architectural », dédiée à la nouvelle collection d’Hervé Langlais. Au menu : banc, enfilade, console, guéridon… Autant de meubles en bois précieux (bois de Santos, ébène royale), auxquels se joignent parfois marbre et jointures en laiton poli. Une approche du design qui lance un pont vers les premières amours d’Hervé Langlais : l’architecture.

« Paysage Architectural » d’Hervé Langlais : un design épuré et raffiné

Comme chaque année depuis 1997, le PAD va s’installer pendant cinq jours aux Tuileries. Sorte de cabinet de curiosités pour amateurs éclairés, le PAD (autrement nommé Paris Art + Design) réunit les galeries dans une effervescence fédératrice. Située en face des Tuileries, de l’autre côté de la Seine, la Galerie Negropontes sera ainsi présente sur l’édition 2018. Tandis qu’en son sein, l’exposition « Paysage Architectural » dévoilera une collection précieuse, en forme d’éloge architectural. Aux sources des inspirations de cette nouvelle série d’Hervé Langlais, deux architectes : Josep Lluis Sert (1902-1983) et Carlo Scarpa (1906-1978). Le barcelonais Josep Lluis Sert a notamment réalisé la Fondation Maeght, à Saint-Paul-de-Vence. Un lieu conjuguant modernité, rationalité et lumière. Tandis que l’italien Carlo Scarpa, plusieurs fois scénographe sur la Biennale de Venise, aura cultivé un art des jointures et articulations.

Jeu sur les lignes et les échelles : une collection entre design et architecture

La collection « Paysage Architectural » d’Hervé Langlais inclut notamment le banc Archs. Soit un banc en bois de Santos (palissandre de Santos), très dense, à veines rouges et noires. Comme son nom l’indique, Archs arbore une structure légère, arquée, évoquant l’architecture d’un pont. Avec des jointures et renforts en laiton doré poli, comme autant de fins liserés soulignant la dynamique de la pièce. La console Elements, pour sa part, réunit quatre blocs de marbre, taillés en parallélépipèdes. Tandis que la console Overhung se déploie en une cascade boisée, rythmée par les veines du palissandre, tantôt à l’horizontale, tantôt à la verticale. Jouant sur la perception visuelle de l’équilibre des formes et volumes, le guéridon Imbalance déroute quant à lui les attentes. À la façon des espaces architecturaux dessinés par Maurits Cornelis Escher. L’ensemble forme ainsi une exposition alliant design et architecture, pour des pièces formant un pont entre contemporanéité et atemporalité.