DESIGN | EXPO

Here, There, Nowhere

18 Jan - 25 Mar 2017
Vernissage le 18 Jan 2017

Carpenters Workshop Gallery présente « Here, There, Nowhere », une exposition de Studio Job. Le studio de design néerlandais cultive une vision du monde et des objets caractérisée par un style néo-gothique et un symbolisme appuyé.

Depuis sa création par Job Smeets et Nynke Tynagel en 2000, Studio Job se consacre entièrement à la création d’objets, d’installations, et d’événements publics. Exposées dans nombre de galeries et musées à travers le monde, certaines de leurs créations ont été rassemblées par Carpenters Workshop Gallery. L’exposition « Here, There, Nowhere », organisée à l’occasion du dixième anniversaire de la galerie parisienne, présente de nouvelles créations, des pièces emblématiques et, pour la première fois, des dessins de sculptures en bronze.

Studio Job : un style affirmé

Alors que nul n’était disposé avec Studio Job à ses débuts, l’éditeur hollandais Mooi fut le premier séduit par son travail. Job Smeets et Nynke Tynagel ont alors eu la possibilité de créer diverses pièces de mobilier et des objets de décoration tels un fauteuil labyrinthe, des commodes, des paravents, des suspensions, et une bibliothèque entièrement fabriqués en papier. Toutes les pièces de Studio Job se caractérisent par un style jouant des registres de l’humour et de l’outrance, qui se distingue sans peine de la volonté actuelle de valoriser la simplicité et la fonctionnalité des objets.

« Here, There, Nowhere » : des créations singulières

Contrastant avec les formes épurées et les lignes géométriques contemporaines, le travail de Job Smeets et Nynke Tynagel se caractérise avant tout par une influence esthétique néo-gothique ouvertement revendiquée. Leur approche du design, qui souligne tout à la fois leur audace (parfois) provocatrice, une certaine exubérance, et une indéniable maîtrise technique, s’inspire aussi de leurs fascinations personnelles et d’un symbolisme qui se joue des références iconographiques.

A cet égard, la pièce intitulée Chartres, reconstitution minutieuse de l’architecture de cette cathédrale, cache en son envers une porte en diptyque recouverte de figures représentant crânes, serpents, et insectes, dorées à la feuille. Les créations de Studio Job composent un univers onirique qui ne saurait laisser indifférent et ne manque pas de susciter la controverse.

Selon Job Smeets et Nynke Tynagel, les objets ne sont pas de simples masses inertes mais doivent raconter une histoire. L’objet est à lui seul récit, comme le montre Train Crash, cette pièce emblématique de Studio Job. Table-sculpture aux formes imposantes, Train crash représente d’abord la collision de deux trains à vapeur renvoyant à l’imagerie du western, mais évoque en même temps les relations personnelles tumultueuses du couple naguère formé par Job Smeets et Nynke Tynagel.