ÉCHOS | ECHOS
22 Nov 2016

Grand prix Occitanie d’art contemporain

L’association Les Sens de l’Art, l’espace d’art Lieu-Commun, l’artiste toulousain Damien Aspe, l’agence À Tout Sens et près d’une dizaine d’entreprises partenaires lancent le premier Grand prix Occitanie d’art contemporain qui aura lieu du 20 janvier au 30 avril 2017 à Toulouse.

Réservé aux jeunes artistes de la région, le premier grand prix Occitanie d’art contemporain offre la possibilité à trois jeunes talents de laisser libre cours à leur création. Suite un appel à projets lancé au printemps 2016, les trois lauréats ont été sélectionnés parmi soixante candidats.

De nombreux acteurs

Cette première édition mettra donc en lumière les travaux de Pauline Zenk, Pierre Clement et Nicolas Daubanes, choisis par un jury composé de Nicolas Bourriaud et Christian Bernard. Une bourse de 3 000€ a été attribuée à chacun pour réaliser son projet lors d’une résidence artistique.

Ouvert au grand public, l’acte de création permettra aux entreprises mécènes d’élire le premier lauréat du grand prix Occitanie d’art contemporain, récompensé par une bourse supplémentaire de 2 000€.

Contrairement aux prix artistiques habituels, le grand prix Occitanie d’art contemporain est le fruit du groupement de différents acteurs (artiste, centre d’art, association, professionnels du milieu) qui participent activement à son organisation et à la sélection de ses lauréats. Près de dix entreprises partenaires représentent le monde de l’entreprise. La Ville de Toulouse, également partenaire, représente les institutions.

Ce grand prix offre aux entreprises de la grande région la possibilité de s’impliquer dans le développement culturel local. Au-delà de l’aspect purement financier, elles intègrent pleinement le projet en mettant à disposition leurs compétences et leurs biens en fonction des besoins.

Un grand prix pour tous

Les créations des lauréats seront visibles par le grand public avec l’ouverture des ateliers lors des résidences à l’espace d’art Lieu-Commun.

Une fois finalisés, les travaux y seront exposés pour le grand public, les écoles et les associations. Un travail de médiation sera effectué afin de proposer des clés de lecture aux non-initiés à l’art contemporain.

Enfin, des réunions de sensibilisation au mécénat y seront organisées pour tous les acteurs privés potentiellement intéressés. Cette même exposition sera délocalisée et proposée à Narbonne mi-2017.