ART | EXPO

Caída libre

15 Oct - 16 Déc 2017
Vernissage le 15 Oct 2017

L’exposition « Caída libre » à la galerie Laurent Godin, à Paris, réunit des peintures, sculptures, installations, vidéos, mobiles et projections lumineuses de Gonzalo Lebrija. Des œuvres variées traversées par les thèmes du temps, de la liberté et du jeu.

L’exposition « Caída libre » à la galerie parisienne Laurent Godin présente de nouvelles œuvres de Gonzalo Lebrija, qui témoignent de la pratique pluridisciplinaire de l’artiste, abordant aussi bien la peinture, que la sculpture, l’installation et la vidéo.

Gonzalo Lebrija, un artiste pluridisciplinaire

On retrouve à travers les nouvelles réalisations de Gonzalo Lebrija une récurrence de formes géométriques qui se déploient dans des médiums très différents. L’œuvre intitulée 360° est composée de trois cent soixante plaques rectangulaires en acier laqué de même dimension, disposées côte à côte de façon à former un grand rectangle mural, chaque plaque étant peinte en noir, avec une ligne blanche en son centre, dont l’orientation est différente à chaque ligne de l’ensemble. Ainsi se crée, dans une grande économie de moyens, un effet visuel évoquant mouvement et dynamisme.

Le temps, la liberté et le jeu sont au cœur de la pratique de Gonzalo Lebrija

La pièce intitulée Untitled mobile, barres de fer horizontales suspendues auxquelles sont accrochées des briques et des éléments en bois semble défier la gravité, et fait écho au titre de l’exposition, « Caída libre », qui signifie « chute libre » en espagnol. La sculpture Cubo Torcido forme, par un jeu de lignes en acier, une structure carrée qui, selon les points de vue, revêts de multiples aspects et semble sans cesse se transformer.

Par-delà leurs médiums variés, les œuvres de Gonzalo Lebrija sont reliées par plusieurs fils rouges, parmi lesquels le temps, la liberté et le jeu en tant que moteur de la vie humaine, ce besoin d’explorer, de tester et de transformer qui fait avancer les civilisations. Les formes patiemment façonnées par Gonzalo Lebrija affirment que le jeu est indispensable à la science comme à la culture.