DESIGN | EXPO

Threads & Fibers. Contemporary Scandinavian Design

14 Déc - 10 Mar 2018

Conjuguant l'hiver sur le mode du design contemporain danois, la Galerie Maria Wettergren présente l'exposition collective "Threads & Fibers. Contemporary Scandinavian Design". Un accrochage mettant en lumière des méthodes de tissage singulières, pour des pièces de design actuel.

La Galerie Maria Wettergren présente l’exposition collective « Threads & Fibers. Contemporary Scandinavian Design » [Fils et fibres. Design scandinave contemporain]. Un accrochage dédié à l’inclusion du tissage dans le design danois contemporain. De la fibre de bois aux manières de filer et entrelacer les liens, l’exposition met en lumière la diversité des procédés. Par l’évocation architecturale des toiles d’araignée, avec les compositions textiles de Gjertrud Hals (série Arakne, 2015). Ou par l’élégant lacé des assises en bois incurvé d’Erling Christoffersen (Flugstol, 2004). Une exposition thématique qui renoue avec une approche artisanale du textile — l’histoire de la révolution industrielle par la fabrication textile n’étant plus à présenter.

Exposition « Threads & Fibers » : le textile dans le design scandinave

L’exposition « Threads & Fibers » rassemble ainsi une petite dizaine de designers. Le Studio Brieditis & Evans (Katarina Brieditis et Katarina Evans) y présente Off Pist, un tapis à la blancheur immaculée, composé de T-shirts recyclés. Avec un savant tressage (point de chainette), entièrement réalisé à la main par les deux designers. L’artiste Gjertrud Hals, quant à elle, expose Arakne (2015). Des créations évoquant tour à tour toiles d’araignée, délicates dentelles et crochet, vitraux, ou encore réseaux de racines. Valorisant ainsi la dimension organique, proliférante, des fibres et structures filaires. Les chaises longues Flugstol (2004) d’Erling Christoffersen, et Slow Relief (2003), de Louise Campbell, par l’élan de leurs lignes, évoquent presque, pour leur part, des traineaux. La chaise Slow Relief éclabousse ainsi son environnement de couleurs, avec une structure en aluminium recouverte de fils de coton et laine. De quoi filer en douceur sur des tapis de neige cotonneuse.

La Galerie Maria Wettergren compose un hiver design, tout de fibre et de neige

La jeune designer Cecilie Bendixen expose quant à elle Volume (Yellow) (2015) : un délicat pendant textile, absorbant les sons. Avec une texture mousseuse et des couleurs opalescentes, le luminaire arbore la légèreté d’un nuage feutré et tamisant. Diffusant ainsi une lumière teintée de nuances jaune-rosé, comme l’aube naissante d’un pâle et clair matin d’hiver. Autrement dit, l’exposition « Threads & Fibers » mobilise tout un vocabulaire de nature hivernale, entre beauté glacée et tissus protecteurs. Jouant sur la brillance étincelante des phénomènes lumineux, l’artiste Grethe Sørensen expose quant à elle des tapisseries photoréalistes. Ridules étincelantes à la surface d’une mer d’huile ou tapis de neige sculptée par les vents : les tapisseries de Grethe Sørensen ouvrent des fenêtres sur des paysages lumineux abstraits. Le tout composant une exposition à l’élégance hivernale, entre tissages au coin du feu et glissades amorties, dans un espace neigeux.