ART | EXPO

Art-cade x 25 ans

10 Nov - 06 Jan 2018
Vernissage le 07 Déc 2017

L’exposition « Art-cade x 25 ans » revient sur l’histoire de la Galerie des Grands Bains Douches de la Plaine de Marseille qui fête son vingt-cinquième anniversaire. Deux volets successifs et les œuvres de trente artistes qui y ont été accueillis mettent en scène le travail de l’association et la diversité qu’elle promeut, de la peinture à la vidéo en passant par le dessin, le collage, la sculpture, la photographie et l’installation.

L’exposition « Art-cade x 25 ans » à Art-cade, Galerie des Grands Bains Douches de la Plaine, à Marseille célèbre le vingt-cinquième anniversaire du lieu avec des œuvres des artistes qui ont participé à son histoire.

« Art-cade x 25 ans » : la galerie des Grands Bains Douches de la Plaine fête son anniversaire

En deux volets, le premier du 10 novembre au 2 décembre 2017 et le second du 8 décembre 2017 au 6 janvier 2018, l’exposition réunit trente artistes contemporains sélectionnés parmi les centaines que Art-cade a accueillis depuis sa création. A l’occasion des vingt-cinq ans de la galerie et de sa deux centième exposition, celle-ci présente un ensemble d’œuvres représentatives de la diversité qu’elle a toujours promue, avec pour notions centrales la mémoire, l’histoire et l’amitié.

Le commissariat des deux volets de l’exposition a été confié à François Bazzoli et Anne-Marie Pécheur, deux acteurs majeurs d’Art-cade depuis son ouverture. Le premier, ancien président d’Art-cade, revient sur les débuts de la galerie, marqués par des expositions monographiques de peinture et de dessin, et sur son ouverture progressive au collectif et à d’autres médiums comme l’installation, la vidéo et le multimédia.

Il réunit notamment des sculptures de Stéphanie Nava comme Rizières ou salins et Le fortin, qui s’intéressent aux systèmes, associant des éléments et objets disparates pour mieux explorer ce qui lie les choses entre elles, les articulations. De petites peintures-sculptures de Jean-Louis Vila et les peintures à l’acrylique sur papier froissé de Yassine Zaiat se répondent par des traits communs : le goût des couleurs vives, l’abstraction et une remise en question des supports traditionnels de la peinture.

L’histoire d’Art-cade retracée avec les œuvres de Stéphanie Nava, Yassine Zaiat, Jean-Paul Thibeau et Diane Guyot de Saint Michel

Dans le second volet de l’exposition, Anne-Marie Pécheur, actuelle présidente de l’association Art-cade, présente des œuvres représentatives de la période la plus récente de la galerie. L’installation Potatoes cult / méta-activité et ses je-ne-sais-quoi de Jean-Paul Thibeau illustre la démarche de cet « artiste méta » centrée autour de la notion de déplacement et de l’exploration du « soi artiste ».

La peinture Photographie d’une petite rivière n° 20 de Piort Klemensiewicz témoigne de la tentative de transmettre la matière et les mouvements de la nature par la quasi abstraction picturale. Le dessin au pastel gras sur papier intitulé Cible molle de Diane Guyot de Saint Michel s’inscrit dans l’exploration des formes de pouvoir et de nos expériences quotidiennes que mène l’artiste.