DESIGN | EXPO

DDays 2017. Game ChangHer

02 Mai - 19 Mai 2017

Eyes on Talents et la galerie VIA présentent «Game ChangHer», une exposition consacrée aux créations de femmes designers. «Game ChangHer» propose ainsi une vision féminine du design lors des D'Days 2017.

A l’occasion de l’édition 2017 des D’Days, la galerie VIA et la plateforme digitale Eyes on Talents proposent de découvrir l’exposition «Game ChangHer» et son pop-store.

«Game ChangHer»: femmes et designers

Partenaire des D’Days 2017, la plateforme digitale Eyes on Talents et la galerie VIA s’associent pour présenter «Game ChangHer». Cette exposition, dont la scénographie a été conçue par Ionna Vautrin, répond au thème des D’Days de cette année, le jeu. Accueillie par la galerie VIA, «Game ChangHer» propose de découvrir les créations de femmes designers originaires de divers pays européens telles Camille Flammarion, Victoria Gravelier, Katrin Greiling, Constance Guisset, Claire Lavabre, Ana Mir, Elodie Rampazzo, Julie Richoz, Ionna Vautrin, et Laurie Vidal.

Sous la forme d’un parcours ludique, «Game ChangeHer» entend souligner la portée universelle du design tel qu’il peut être pratiquée par des femmes, qu’elles soient designers confirmées, ou au début de leur carrière.

«Game ChangHer»: l’exposition

Parmi les designers invitées à l’occasion de «Game ChangHer», Katrin Greiling présente la suspension Drei, qu’elle a elle-même éditée, et Bidoun Daybed. Le luminaire Drei est une suspension ressemblant à un pendentif dont les lignes donnent l’illusion d’un triangle doté d’une source lumineuse à son extrémité. Celle-ci peut être déplacée vers le haut ou le bas, en faisant varier les côtés du triangle. Vendu par Studio Greiling et disponible en deux versions, ce luminaire est pour la première fois présenté dans sa version intégralement rouge lors de «Game ChangHer».

Autre objet dessiné par Katrin Greiling, le couchage Bidoun Daybed, inspiré de la culture moyen-orientale, à l’occasion de séjours à Dubaï dans le désert Empty Quarter. La conception de Bidoun Daybed trouve plus particulièrement son origine dans les modes de vie traditionnels. Fonctionnalité et décoration se conjuguent, comme le montre le choix des textiles utilisés. Bidoun Daybed se présente comme un empilage de matelas, reliés par une corde, et disposés selon un principe similaire au canapé en cuir Chesterfield.

Camille Flammarion présente quant à elle Extrusion 1, 2, 3, un ensemble de formes modulaires en céramique pouvant composer des modules de tailles et aux fonctions différentes. Vases ou pots, ils peuvent ainsi se transformer en boîtes, bancs, tabourets, ou tables.

Responsable de la scénographie de «Game ChangHer», Ionna Vautrin a conçu la lampe Binic en 2010 et la lampe Doll en 2012, toutes deux éditées par Foscarini. Parmi ses récentes collaborations, celle avec la SNCF lui a permis de créer la Lampe SNCF. Dotée de deux sources lumineuses, cette lampe fait aussi bien référence à une lampe de bibliothèque qu’à une lampe de chevet, jouant le rôle d’intermédiaire entre l’espace domestique et l’espace de voyage.