PHOTO | EXPO

La galerie fait sa foire

26 Nov - 24 Déc 2016
Vernissage le 26 Nov 2016

L’exposition « La galerie fait sa foire », propose à la galerie Vrais Rêves une présentation d’œuvres photographiques inédites ou déjà exposées antérieurement. Une exposition aux allures de foire qui permet de voir, revoir et peut-être avoir plus de cinq cent photographies par trente-cinq artistes.

La galerie lyonnaise Vrais Rêves organise comme chaque année l’événement « La galerie fait sa foire », une exposition aux allures de foire qui lui permet à la fois de présenter de nouvelles œuvres photographiques et d’offrir la possibilité de revoir des œuvres déjà dévoilées lors d’expositions précédentes.

Plus de cinq cents photographies à voir, revoir et avoir

Lors de la dernière édition de « La galerie fait sa foire », en 2015, trente-cinq artistes présentaient six cent quarante photographies. L’exposition repose sur trois mots qui définissent précisément le fonctionnement des galeries : voir, revoir et voir. Elle souligne et met en pratique le rôle médiateur que jouent les galeries entre les artistes et le public. Par leur vocation à montrer les œuvres, ces lieux mettent en effet en valeur le travail des artistes, établissent les conditions d’une rencontre entre elles et le public et peuvent déclencher un acte d’achat.

Si l’action de voir est inhérente à l’activité des galeries, celles-ci doivent aussi permettre à un acheteur potentiel de revoir les œuvres pour se familiariser avec elles, ajuster sa perception et préciser son analyse. C’est donc à cette possibilité de revoir qu’est consacrée l’exposition. Selon une présentation qui relève plus de la foire que des modes de monstration classiques, des œuvres d’artistes permanents à la galerie Vrais Rêves, qui ont fait partie d’une de ses nombreuses expositions depuis 1980, côtoient des réalisations que des artistes récemment rencontrés ont été invités à présenter.

Une exposition où les photographies sont directement accessibles

L’exposition transforme la galerie en l’investissant de tables et de présentoirs qui rendent directement accessibles plus de cinq cents photographies. On compte parmi les œuvres exposées des clichés de Jan Saudek, Jean-Claude Gautrand, Valérie Legembre, Thomas Kellner ou encore Laurent Camut.

La notion d’avoir prend quant à elle tout son sens à travers le moment choisi pour l’exposition, qui est celui où s’achètent les cadeaux de fin d’année. A l’image des nombreux salons qui privilégient également cette période, la galerie entend favoriser, grâce à ses conseils et sa bonne connaissance des œuvres exposées, des achats qui lui permettent de poursuivre sa mission de soutien et de promotion de la photographie.