ART | SALON

Lyon Art Paper

10 Oct - 14 Oct 2018
Vernissage le 10 Oct 2018

Le salon de dessin contemporain « Lyon Art Paper » réunit pendant quatre jours au Palais de Bondy les œuvres de soixante-douze artistes contemporains qui ont fait du dessin leur médium principal ou unique. L’événement reflète le dessin dans tous ses états, jusqu’au graphisme, aux collages et aux objets tridimensionnels en papier. 

Le salon « Lyon Art Paper » au Palais de Bondy réunit les dessins et œuvres sur papier de plus de soixante-dix artistes contemporains pour lesquels le dessin est le mode d’expression central, si ce n’est unique.

Lyon Art Paper, salon de dessin contemporain

L’édition 2018 du salon de dessin contemporain « Lyon Art Paper » expose les œuvres de soixante-douze artistes contemporains qui ont fait du dessin leur médium principal voire unique. A travers leurs réalisations, le dessin sera représenté sous toutes ses formes : dessin contemporain, graphisme, travaux sur papier tels que des collages, des origamis et des objets tridimensionnels, ainsi que d’autres modes d’expression.

Les dessins et œuvres sur papier sélectionnés reflètent également une large variété d’outils, de techniques, de matériaux et de supports : réalisés au fusain, à la mine de plomb, au pastel, au fusain, à la gouge, à la pointe sèche, au pinceau ou à l’aide d’autres instruments, ils révèlent un travail précis et raffiné sur papier et même parfois avec le papier.

Le dessin, un médium intemporel, de Fred Deux à Davor Vrankic

Le salon entend montrer la nature originelle et intemporelle de la pratique du dessin.  Aux œuvres des jeunes artistes sélectionnés s’ajoutent ainsi des dessins de trois dessinateurs renommés : Dado, Fred Deux et Davor Vrankic, issus du fonds du centre d’art contemporain de l’abbaye d’Auberive. On redécouvre notamment le dessin à la mine de plomb High Noon réalisé en 2011 par Davor Vrankic, le collage sur carton Grands maux, grands remèdes réalisé en 1994 par Dado et le dessin L’être en vie, l’envie d’être, de Fred Deux. Par ailleurs, un hommage sera rendu à Hubert Munier, décédé en 2018, à travers une présentation de ses dessins, portraits et paysages, et une projection d’un film court qui lui est consacré.