PHOTO | EXPO

France augmentée

27 Oct - 23 Déc 2017
Vernissage le 26 Oct 2017

L’exposition « France augmentée » à la galerie parisienne Binome s’intéresse à la façon dont les techniques numériques ont renouvelé la photographie de paysage. Les œuvres de sept photographes proposent une vision hybride et composite des territoires, nourrie par des thématiques contemporaines.

L’exposition « France augmentée » à la galerie Binome, à Paris, réunit les œuvres de sept photographes qui ont recours aux outils numériques pour renouveler la photographie de paysage.

« France augmentée » : un renouvellement de l’imaginaire du paysage

L’exposition prolonge la rétrospective « Paysages français, une aventure photographique (1984-2017) » présentée à la Bibliothèque nationale de France en se concentrant sur les bouleversements liés à l’avènement de l’ère numérique. A travers les travaux de Thibault Brunet, Frédéric Delangle, Marc Lathuillière, Michel Le Belhomme, Robin Lopvet, Eric Tabuchi et Corinne Vionnet, la quatrième révolution industrielle se dévoile comme la dernière et décisive étape dans les transformations du territoire français et dans la façon dont les photographes le montrent.

Le titre de l’exposition, « France augmentée », allusion à la notion de réalité augmentée, suggère combien les nouvelles technologies ont généré une transformation de la perception du monde. Les supports numériques, la généralisation des moyens de capture et d’analyse de notre environnement comme les GPS, les lunettes à réalité augmentée et l’imagerie interactive entraînent un renouvellement de l’imaginaire du paysage et le réactualisent sans cesse.

Une vision hybride et composite des territoires

Les sept photographes ont substitué aux anciens modes de représentation une vision hybride et composite des territoires, grâce aux techniques d’ajustement, d’incrustation, de combinaison et d’inventaire offertes par la photographie numérique. Celle-ci permet une souplesse plastique inédite, dont usent les artistes pour exploiter de nombreux paramètres comme la couleur, la lumière, la texture, le motif, le volume, le support, le point de vue ou l’emprunt. La photographie numérique permet de redéfinir et d’augmenter la notion de paysage et de la mêler à diverses thématiques contemporaines.

Ainsi la série Fractal Spaces de Marc Lathuillière, qui montre des paysages périurbains envahis de végétation, s’intéresse à la transformation des territoires confrontés au déclin des industries traditionnelles. Avec la série Photo Opportunities, Corinne Vionnet illustre l’idolâtrie des lieux touristiques en collectant les innombrables clichés de sites emblématiques disponibles sur Internet et en en proposant des interprétations impressionnistes. Trois photographies extraites de la série Peintures figuratives d’Eric Tabuchi montrent des bâtiments dont les façades sont décorées de peintures de paysages, souvent en trompe-l’œil. Elles offrent une vision décalée de la France augmentée.

Voir également
Paysages français. Une aventure photographique, 1984-2017
Paysages photographiques : réinventer le réel