logo
140628SerignantRossonCrow
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


AGENDA | DANSE.

Tatiana Julien, Douve, 2013. Danse, création. 50 min<br><br>© Nina Flore Hernandez
Tatiana Julien
Faits d'hiver. Douve
08 fév.-09 fév. 2013
Première le 08 fév. 2013
Paris 12e.Atelier de Paris. Carolyn Carlson
Pour Tatiana Julien, le plateau mue en une zone érogène où s'enlacent corps et poésie. Avec Douve, la chorégraphe présente un trio féminin qui se développe en écho à l'œuvre d'Yves Bonnefoy. Les trois danseuses devenues muses animées d'une poésie moderne se font les pages d'un lyrisme débridé et sensuel.
fleche suivante1/2
Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Tatiana Julien
Faits d'hiver.
Douve

D'après le recueil «Théâtre»,
Du mouvement et de l'immobilité de Douve, Yves Bonnefoy, 1953.

Les poètes confessent depuis longtemps les impuissances de la parole à dire le réel. Face au néant, face à l'expérience de la mort, du deuil, parfois devant le simple, la parole se heurte à une incapacité fondamentale à dire le monde. N'est-ce pas, dans ces zones limites de l'expression, à d'autres arts de prendre le relais et de représenter l'indicible matière?

Tatiana Julien, Pedro Garcia-Velasquez et Alexandre Salcède s'aventurent dans le surgissement des mots, du sens du monde, dit le poète, dans l'espoir de régénérer, passé par le son et par la chair, le verbe de la section «Théâtre» du recueil Du mouvement et de l'immobilité de Douve d'Yves Bonnefoy, par l'écriture d'une pièce chorégraphique et musicale, Douve. Une expérience poétique dont l'objet est la mise en geste et en son des textures, des couleurs, du volume et de la musicalité des mots. Une certaine forme de lied dansé.

La poésie d'Yves Bonnefoy invite la danse à se questionner sur les limites du geste, comme des mots, dans l'incarnation du réel. La chorégraphie s'appuie sur la lecture sensible du poème pour aller vers l'écriture d'une matière corporelle traversée des sensations verbales qu'il suggère. Le projet de Douve est une invitation à l'écriture intuitive du danseur. Un désir de libérer la danse de son langage pour s'immiscer dans celui des mots. Une démarche de travail aveugle sur l'incarnation et sur l'oubli du concept.

Le trio nous fait sentir la solitude présente dans la poésie de Bonnefoy, une relation intime entre l'auteur et Douve. La simple présence des trois interprètes sublime la féminité qui émane du personnage de Douve. Douve se joue à trois partitions en vue d'une écriture mélodique plus riche qu'à un seul corps: des résonances de loin en loin, une foule d'actions et d'interactions, épaissir la chorégraphie.

«Comme promet, dans la radieuse beauté de sa jeune énergie, Tatiana Julien, robe longue noire à dos nu, pieds nus, visage dégagé, regard ferme, autorité de tout l'être. Dans Douve, première figure, elle utilise à merveille l'espace rond, la proximité troublante avec le public. Sur les musiques de Pedro Garcia Velasquez et sous le regard d'Alexandre Salcède, collaborateur «littéraire», cette danse «parle». Forte personnalité de Tatiana Julien.»
par Armelle Héliot, Le Figaro, le 13 juillet 2012

Chorégraphie: Tatiana Julien
Interprétation: Elodie Sicard, Mai Ishiwata, Tatiana Julien
Collaboration littéraire: Alexandre Salcède
Composition musicale: Pedro Garcia-Velasquez
Costumes: Catherine Garnier
Création lumière: Sébastien Lefèbvre
Crédit photo: Nina Flore Hernandez

Production: C'Interscribo
Coproductions: L'échangeur, Cdc de Picardie, Ccn de Tours, Thomas Lebrun
Apport en coproduction: Danse à Lille, Cdc de Roubaix, Les Journées Danse Dense
Soutiens: Le Pacifique, Cdc de Grenoble, L'Atelier de Paris, micadanses; Le Safran.
Tatiana Julien est soutenue par le Cdc Paris Réseaux.
Douve, première figure a été présenté à la Condition des Soies dans le cadre de Miao (micadanses in avignon off).

Repères biographiques
À la suite de son diplôme du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en juin 2010, Tatiana Julien interprète les Indes dansantes de Nathalie Pernette et la création Nil de la Cie 72/73 avec Laurence Yadi et Nicolas Cantillon.

En janvier 2011, elle rejoint la Cie Illico de Thomas Lebrun où elle interprète les pièces La Constellation consternée, Le Baiser, et les soirées What you want?
Grâce à sa licence d'Art du Spectacle Chorégraphique de l'université Paris VIII, elle a publié des articles dans la revue Repères.

En mars 2011, son désir d'auteur se concrétise par la fondation de la C'Interscribo qui signifie «j'écris entre les lignes». Sa première pièce, Eve sans feuille et  la cinquième côte d'Adam, s'inspire des nus érotiques en photographie. Dans la continuité de sa recherche, sa seconde pièce, la Mort et l'Extase, traite de l'érotisme et de la mort dans une conception sacrée, ...


fleche suivante1/2

ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
141001MarechalerieCritiques


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Réouverture du Musée Picasso à Paris ce samedi 25 octobre 2014
puce rouge  La Fondation Cartier pour l’art contemporain fête ses 30 ans avec 2 expositions exceptionnelles qui débutent ce 25 octobre
puce rouge  Flash mob vendredi 24 octobre 2014 à 13h pour défendre la liberté de création, suite à l’agression de l'artiste Paul McCarthy
puce rouge  Ce 27 octobre, la Fondation Louis Vuitton ouvre ses portes
puce rouge  Disparition de Marcel Notargiacomo, figure des cultures urbaines et populaires
puce rouge  La nouvelle revue OpticalSound sort son 2e numéro
puce rouge  Emma Lavigne, nommée directrice du Centre Pompidou Metz
puce rouge  Budget 2015 du ministère de la Culture et de la Communication
puce rouge  Le sculpteur béninois Kifouli Dossou, lauréat du prix Orisha pour l'art contemporain africain
puce rouge  Tous photographes! Une charte des bonnes pratiques dans les établissements patrimoniaux
puce rouge  Décès de Gérard Violette, directeur emblématique du Théâtre de la Ville
puce rouge  Le nouveau Prix Orisha récompensera le 2 octobre un artiste de la scène africaine subsaharienne
DIAPORAMA




pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales