logo
140628SerignantRossonCrow
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


AGENDA | DANSE.

Emmanuelle Vo-Dinh, Transire, création 2010. Duo. Regard extérieur: Micheline Lelièvre<br><br>Courtesy Théâtre de La Paillette © DR
Emmanuelle Vo-Dinh
Transire
04 nov.-06 nov. 2010
Première le 04 nov. 2010
Rennes.Théâtre de La Paillette
La compagnie rennaise présente sa dernière création dans le cadre du festival «Mettre en scène». Transire s'inspire des travaux de l'anthropologue Françoise Héritier sur la question du masculin et du féminin, de l'identique et du différent et de leur perméabilité.
fleche suivante1/1
Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Emmanuelle Vo-Dinh
Transire

— Conception: Emmanuelle Vo-Dinh
— Regard extérieur: Micheline Lelièvre
— Composition vocale: David Monceau
— Interprétation chorégraphique: Alexia Bigot et Cyril Geeroms
— Interprétation vocale : Camille Kerdellant, David Monceau
— Lumières: Françoise Michel
— Costumes: Corine Petitpierre
— Réalisation des costumes: Anne Tesson
— Administration de production: Solenne Racapé

«Sur le plateau, deux couples éprouvent ensemble une partition vocale et chorégraphique. Dans une lente progression, corps et voix intercalent leurs rythmes respectifs et entament ainsi une métamorphose implacable qui désagrège la forme initiale, laissant apparaître les spécificités des corps et des voix de chaque interprète.
La question du «passage» sous-tend le propos de — Transire —, qui affranchit le mouvement au profit d'une énergie proche d'un état de transe: la conjugaison des corps et des voix explore un espace émotionnel qui s'apparente à celui d'une cérémonie intime, ouverte à l'indicible. Par-delà les sons, par-delà le mouvement, — Transire — nous entraîne en un lieu inconnu, comme une perte de soi, une stupéfaction…» (Emmanuelle Vo-Dinh)



ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
141001MarechalerieCritiques


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Flash mob vendredi 24 octobre 2014 à 13h pour défendre la liberté de création, suite à l’agression de l'artiste Paul McCarthy
puce rouge  Ce 27 octobre, la Fondation Louis Vuitton ouvre ses portes
puce rouge  Disparition de Marcel Notargiacomo, figure des cultures urbaines et populaires
puce rouge  La nouvelle revue OpticalSound sort son 2e numéro
puce rouge  Emma Lavigne, nommée directrice du Centre Pompidou Metz
puce rouge  Budget 2015 du ministère de la Culture et de la Communication
puce rouge  Le sculpteur béninois Kifouli Dossou, lauréat du prix Orisha pour l'art contemporain africain
puce rouge  Tous photographes! Une charte des bonnes pratiques dans les établissements patrimoniaux
puce rouge  Décès de Gérard Violette, directeur emblématique du Théâtre de la Ville
puce rouge  Le nouveau Prix Orisha récompensera le 2 octobre un artiste de la scène africaine subsaharienne
puce rouge  Yves Robert, nouveau directeur du Centre national des arts plastiques
puce rouge  Le Centre Pompidou présente sa première antenne provisoire à Málaga
DIAPORAMA

Éléonore Didier, Laisservenir, 2009. Solo. Reprise en 2010 avec Ikue Nakagawa et Lorenzo de Angelis dans le cadre des «Petites Formes cousues»
Yasmine Blum, Phocomèle sur napperon ovale, 2011. Broderie. 33 x 23 cm.
Vincent Dupont, Incantus, 2011. Trio. Musique par Raphaëlle Latini, Thierry Balasse, Vincent Dupont.



pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales