DANSE | SPECTACLE

Rachid Ouramdane, Exposition universelle

12 Mai - 14 Mai 2011
Vernissage le 12 Mai 2011

Le festival Extra 2011 accueille la nouvelle création de Rachid Ouramdane, qui pointe l’ambivalence politique de l’art et sa capacité à légitimer des formes idéalisées de corps.

Rachid Ouramdane
Exposition universelle

— Conception : Rachid Ouramdane
— Musique : Jean-Baptiste Julien
— Interprétation : Rachid Ouramdane, Jean-Baptiste Julien

« De quelle façon une idéologie s’incarne t-elle dans des formes sensibles ? Quelles attentes du pouvoir l’œuvre d’art vient-elle servir ? Quels stigmates l’histoire politique laisse t-elle sur les corps ? Aucune société, que le pouvoir y soit conservateur, libéral ou révolutionnaire, ne s’est développée en considérant l’art comme production accessoire. L’histoire politique est indissociable des formes qui l’incarnent. Arts affiliés à l’idéal d’une nation, science héraldique, art des blasons, mouvement futuriste, esthétique commémorative, réalisme socialiste, corps statufiés et monumentaux, idoles officielles et graphisme d’état… c’est cette multiplicité d’images que je tenterai de faire apparaître, comme des réminiscences, par le biais de la danse, de la création sonore live, et d’images vidéo Entre esthétique posturale, images de virtuosité physique ou actions proches du Body Art, il s’agira, pour moi d’endosser des types de corps validés par certains régimes politiques, d’incorporer, littéralement, les couleurs des insignes nationaux ou de se fondre dans la plastique d’Etat. Sur une scène de leurres où la réalité se désagrège dans des espaces virtuels, des truchements visuels et des artifices sonores, c’est la dissolution du corps dans des idéaux officiels qui sera mise en jeu» Rachid Ouramdane.