logo
150206CracSeteChatonChildress
  AGENDA CRITIQUES  
art... photo... design... danse... livres... parisART RECRUTE
RECHERCHER


ART | AGENDA

Joseph Grigely, Untitled Conversations 2012 (People are overhearing us) (détail), 2012.<br><br>Courtesy Air de Paris (Paris), © photo DR
Joseph Grigely
Remains
27 oct.-24 nov. 2012
Vernissage le 26 oct. 2012
Paris 13e. Galerie Air de Paris
Les restes qui constituent l'exposition «Remains» ne sont plus tellement des objets réels. Ce sont des objets non faits ou refaits, devenus des extensions réifiées de leur réalité précédente. Ils ont été autrefois des objets utiles, et font désormais partie d'un monde ignoré, comme les éléments d'une nature morte classique.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Joseph Grigely
Remains

Un bout de papier abandonné, une paire de seaux retournés, un poêle à bois extirpé d'une cabane de pêcheur. Le rayonnage vide d'un entrepôt. Un tableau à punaiser, couvert d'annonces et de posters à un moment donné, et vide à un autre, si ce n'est des agrafes, punaises et déchirures de papier. La photographie de quelqu'un en train de chanter, tirée du New York Times. Ce sont des restes de l'activité humaine — et les façons inimitables dont nous laissons des traces dans les mouvements de nos vies quotidiennes.

Les restes (remains) qui constituent l'exposition «Remains» ne sont pas des objets réels qui sont laissés derrière, mais plutôt des objets non faits ou refaits, devenus des extensions réifiées de leur réalité précédente. Les légendes ont été modifiées, les couleurs ont été changées, le bois et la fonte ont été remplacés par de la résine uréthane transparente. Ils ont été autrefois des objets utiles — les papiers ont porté des conversations, les seaux de la peinture, le poêle a fournit de la chaleur, les rayonnages ont porté des peintures, les journaux ont transmis l'information à un moment donné — mais maintenant leur utilité s'avère inutile; ils font partie d'un monde ignoré, ainsi les éléments d'une nature morte classique.

Joseph Grigely (né en 1956, vit et travaille à Chicago) a eu de nombreuses expositions en Europe et au Etats-Unis. Ses œuvres sont présentes dans les collections de la Tate Modern, Londres, du Kunstmuseum de Berne, au SMAK de Gant, au Whitney Museum of American Art et au Museum of Modern Art, New York. Elles ont été montrées dans des expositions au Centre Pompidou, Metz, au Capc, Bordeaux, au Musée d'art contemporain de Leipzig, à l'Architectural Association de Londres et à la Graham Foundation de Chicago. En 2007, le Baltimore Contemporary et le Tang Museum ont publié une monographie sur son œuvre: St Cecilia.

Parmi ses publications: Textualterity: Art, Theory, and Textual Criticism (1995), Conversation Pieces (1998) Blueberry Surprise (2006), et Exhibition Prosthetics (2010).

Vernissage
Vendredi 26 octobre 2012 à 18h



fleche suivante1/1

ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
150308VilletteEspritGroupe
150309Le104Maillet
150326MarechalBroccolichi


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Première édition du Forum «Entreprendre dans la culture»
puce rouge  Décès de Michel Bernard, philosophe à l’origine du département de danse de Paris 8
puce rouge  Le nouvel Iheap, attaqué en justice par Daniel Buren, répond par communiqué
puce rouge  Baisse de subvention et suppression de postes: le Quartier centre d’art contemporain de Quimper en danger!
puce rouge  28 mars 2015, inauguration du premier «Centre Pompidou provisoire» à Malaga
puce rouge  Derniers jours pour participer à la 20e édition du Prix Voies Off
puce rouge  Nomination de Hortense Archambault à la direction de la MC 93, scène nationale
puce rouge  Lettre ouverte du groupe «Economie Solidaire de l’art» à la Ministre de la culture
puce rouge  L’ADIAF annonce les nommés au prix Duchamp 2015: Davide Balula, Neïl Beloufa, Melik Ohanian, Zineb Sedira
puce rouge  Création du Prix du Châssy(is!), des collectionneurs récompensent un(e) peintre contemporain
puce rouge  Exposition «Femina», le dénouement: Zoulicka Bouabdellah retire son œuvre, le maire, l’adjoint à la culture et les commissaires s’expriment.
puce rouge  Autocensure au Pavillon Vendôme de Clichy: du «Silence» de Zoulikha Bouabdellah à l’inertie du maire
DIAPORAMA

Elsi Giauque, Élément spatial, 1979, Tapisserie tridimensionnelle, lin, soie, laine, métal. 20 cadres, 90 x 95 x 0,5 cm (chaque)



pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales