logo
141115CracSeteArchipel
  AGENDA CRITIQUES  
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


ART | AGENDA

Helen Pashgian, Untitled, 1969-70. Cast polyester resin. 10,2 cm.<br><br>Courtesy Dominique Fiat © Helen Pashgian
Peter Alexander, Laddie John Dill
Pacific Stand Time // Paris
10 déc.-02 fév. 2012
Vernissage le 10 déc. 2011
Paris 3e. Galerie Dominique Fiat
Alors que l'épicentre du monde de l'art s'est déplacé vers New York depuis la fin de la guerre, la Californie, dans le même temps, voit émerger une nouvelle scène artistique à Los Angeles. L'exposition propose de redécouvrir quelques grands noms de la scène californienne qui ont contribué à cette éclosion.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de Presse
Peter Alexander, Laddie John Dill, Fred Eversley, Helen Pashgian, Ed Moses, Ed Ruscha
Pacific Stand Time // Paris


Dans les années 1960, abandonnant les formes traditionnelles de la sculpture et de la peinture, les artistes du mouve¬ment «Light and Space» s'intéressent aux problématiques de la perception en proposant, par des modifications de l'es¬pace, une expérience corporelle au spectateur.

La lumière blanche ou colorée, artificielle ou naturelle constitue leur principal matériau. Tous ont exploré le phénomène de perception de la lumière dans l'espace, évaluant les limites de luminosité et les possibilités d'immatérialité avec des matériaux industriels comme la résine et le verre.

Dans ce contexte, Laddie John Dill s'est intéressé à l'évocation du paysage unique de la région, une collusion de beauté naturelle et architecturale et des déchets toxiques industriels.

Tout au long de sa carrière, Peter Alexander a également exploré les questions de transparence, d'illumination et de couleur, utilisant l'imagerie liée au paysage californien et à l'océan pacifique, et réalise notamment des oeuvres inspirées des peintures de carrosserie de voiture ou de planches de surf.

Héritier direct de l'expressionnisme abstrait et du minimalisme, Ed Moses est depuis presque 60 ans une figure incon¬tournable de la scène de Los Angeles. Travaillant le processus et expérimentant les matériaux, Moses révèle ici un sens de la composition et une gestuelle très visuelle.

Vernissage
Samedi 10 décembre 2011

fleche suivante1/1

ANNONCES


141116Le104sciarroni
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
141106Le104IldiEldi
141111macparis2000


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Until Then: trois anciens de la galerie Yvon Lambert prévoient d'ouvrir un nouvel espace à St-Ouen
puce rouge  Polémique autour de la pièce Exhibit B de Brett Baileys, la liberté de création (encore) mise à mal
puce rouge  Décès du photographe Lucien Clergue, cofondateur des Rencontres d'Arles
puce rouge  Jours sombres pour la culture au Blanc-Mesnil (93): l’UMP étrangle le Forum
puce rouge  L'édition américaine de la Fiac reportée à 2016
puce rouge  Prochainement au Centre Pompidou, une nouvelle galerie sur le Design et l'Architecture
puce rouge  L'ex-directrice contestée du Frac Nord-Pas-de-Calais nommée à la tête de l’ENSA de Bourges?
puce rouge  5e édition d’Art Protects à la galerie Yvon Lambert, une vente au profit de l’Association AIDES
puce rouge  Inauguration du château de Rentilly, 2e lieu d’exposition du Frac Ile-de-France
puce rouge  SOON Paris: la nouvelle foire d’art contemporain consacrée à l’œuvre originale numérotée
puce rouge  Le Centre Pompidou inaugure une nouvelle galerie entièrement dédiée à la photographie
puce rouge  Esther Ferrer et Léa Barbazanges, lauréates du premier prix Marie-Claire, consacré aux artistes féminines
DIAPORAMA

Adélaïde Feriot, L&rsquo;hésitation, 2012.
Julien Prévieux, Forget the money (Bibliothèque personnelle de Bernard Madoff), 2011. Installation, impressions jet d&rsquo;encre, voix : Charlie
Fikramis, Acrylique 2, 2013-2014. Acrylique. 90 x 120 cm.
Jean-Baptiste Decavèle, Iconostase 25 i.s., 2011. Tirage numérique sur papier coton Hahnemühle, encres Ultrachrome 3. 17 x 24 cm



pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales