logo
140719Pareidolie
  AGENDA CRITIQUES  
parisART recherche un-e REDACTEUR-ice COMPETENT-e
RECHERCHER


ART | AGENDA

Carolyn Castaño, <em>Sans titre,</em> 2006. Encre, strass, aquarelle et technique mixte sur papier. 76,2 x 55,9 cm.   <br><br>Courtesy Dominique Fiat © Carolyn Castaño Carolyn Castano, Thomas Lélu
Oeuvres en papier
19 janv.-23 fév. 2008
Vernissage le
Paris 3e. Galerie Dominique Fiat
Cette exposition se propose d'aborder le rapport entre le papier et l'art contemporain. Les cinq créateurs invités multiplient les supports (peintures, photographies, collages),  témoignant ainsi de toute la richesse qui découle de la rencontre entre le geste de l'artiste et une matière aux innombrables possibilités. 
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Gilles Balmet, Carolyn Castaño, Ed Moses, Thomas Lélu, Renato Orara, Jeanne Susplugas
Oeuvres en papier


L'exposition présentée par la galerie Dominique Fiat explore les  différentes manières dont les artistes font usage du papier. Qu'elle soit support, outil de travail, ou encore matière modelée en volume, la  feuille de papier est constitutive du travail de l'artiste, interagit avec son geste créatif et conditionne irrémédiablement sa réception.

Les peintures sur mylar d'Ed Moses opposent couleurs acryliques vives et larges mouvements de  noir. Se dégage une sensation de rapidité, un geste ample, signature de l'artiste.
Au contraire, les dessins au stylo-bille de Renato Orara relèvent de la minutie et de la concentration mentale attribuées aux maîtres de la calligraphie. Dans sa série Ten thousand things that breathe, des objets de la vie courante sont dessinés par couches d'encre successives, qui, juxtaposées au  fil du travail, créent d'infinitésimales variations de gris.
Les Initation Spaces de Tania Mouraud détaillent les plans de coupe de chambres de méditation,  en les inscrivant dans des environnements naturels imaginaires propices à la contemplation. Ici, le tracé extrêmement dépouillé de ces dessins évoque pourtant toute la force de l'expérience sensorielle  de ces lieux de recueillement.

Thomas Lélu intervient sur des photographies de papier glacé issues d'anciens numéros de Play- Boy. Sur ces images légèrement surannées, l'épaisseur de la peinture colorée joue un contraste plastique singulier où le geste de l'artiste cache et souligne paradoxalement les silhouettes.
Gilles Balmet façonne dans l'espace un papier d'un blanc immaculé. Paper Stones, installation de pierres de papier en forme d'oxymore, oscille entre fragilité de la feuille et dureté massive de la roche. Par ailleurs, ses peintures réalisées au pochoir utilisent la feuille de papier comme outil de ̴ travail qui reproduit à l'envi des motifs de pétales, avant de disparaître. Il procède aussi par pliages, démultipliant ses graphismes picturaux par symétrie axiale. D'autre fois, il semble fissurer la surface d'un bristol de lignes vertes organiques ou minérales.

Jeanne Susplugas mêle collages et dessin au crayon de couleur sur les pages blanc cassé d'un carnet de notes. Ce carnet japonais intitulé The end of the green parot s'ouvre comme un dépliant,  offrant au regard un enchaînement d'images qui fonctionnent sur le mode de l'association d'idées. Comme dans deux dessins encadrés également présentés dans l'exposition, l'artiste évoque le corps, ses transformations et ses palliatifs, hésitant toujours entre frayeur et poésie teintée d'humour.
Le dessin de Carolyn Castaño parle de l'image actuelle de la femme à travers collages de strass, volutes d'aquarelle s'envolant telles des plumes de paon. La féminité ne serait-t-elle aujourd'hui que maquillage, paillettes, ostentation ?

L'exposition est prolongée du 4 au 8 mars.

fleche suivante1/1

ANNONCES
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !



ÉDITORIAL fleche_rouge
Esthétiques photographiques de l'attention
La frénésie de la vie et du monde d'aujourd'hui, les tensions et les bouleversements qui agitent tous les secteurs de la société, ainsi que les pressions permanentes exercées par l'hypertrophie des communications, suscitent le sentiment qu'est menacé un bien des plus précieux et des plus fragiles de l'homme: son attention. Tout allant trop vite, on ne peut plus accorder aux choses l'attention qu'elles méritent. Dans le flux incessant des marchandises et des informations, l'attention se fait...
fleche Lire la suite
140625VilletteOrta.gif
140707LyonBiennaleDanse


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Lauréats du 15e Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main: Nathanaël Le Berre, Gérard Borde et Marc Aurel, Yann Grienenberger
puce rouge  Fin 2014, la galerie Yvon Lambert tire sa révérence
puce rouge  Le Festival d’Avignon aura bien lieu mais la CGT Spectacle appelle à une grève massive pour l’ouverture
puce rouge  L’artiste Huang Yong Ping prend les commandes de la Monumenta 2016
puce rouge  Un chemin de «Grande Randonnée Artistique» pour la Nuit blanche à Paris
puce rouge  Rapport sur le développement de l’entrepreneuriat dans le secteur culturel en France
puce rouge  Le 27 octobre 2014, ouverture de la Fondation Louis Vuitton
puce rouge  CoordinatiIntermittents et Précaires: «Ce que nous défendons nous le défendons pour tous!»
puce rouge  Nicolas Bourriaud entre confiance et vigilance du ministère de la Culture
puce rouge  Menace sur les festivals d’été, le conflit s’envenime entre les intermittents et le gouvernement
puce rouge  Ensba, le bras de fer continue entre Nicolas Bourriaud et les étudiants
puce rouge  Laurent Le Bon nouveau président du musée national Picasso
DIAPORAMA

Rosson Crow, Far From Heaven, 2013. Acrylique et huile sur toile. 188 x 157,5 cm.
Les Chiens de Navarre, Une raclette, 2008. Danse, performance, théâtre.1h45
Ambroise Tézenas, Karosta prison, Latvia, 2009. C-print sur aluminium. 30 x 40 cm.



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales