logo
SerignanSeSouvenir
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | AGENDA

Taroop & Glabel, <em>Le Beuglephone électrique</em>. 2007<br><br>Courtesy Sémoise galerie-éditions. © Taroop & Glabel
Francis Alys, Mark Bain
Densité ±0
03 fév.-11 avril 2004
Vernissage le
Paris 6e. Ecole nationale supérieure des beaux-arts
Soustraire aux objets du quotidien leur part de matérialité en y introduisant les notions de vide, de disparition et d'invisibilité. Pour développer l'acuité sensorielle et réinvestir chaque objet d'une charge émotionnelle forte. Vingt-et-un artistes.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Francis Alÿs, Mark Bain, Marie Cool et Fabio Balducci, Marcel Dinahet, Ceal Floyer, Kasper Toeplitz, Myriam Gourfink, Graham Gussin, Ann Veronica Janssens, Fiorenza Menini, Jiro Nakayama, Carsten Nicolai, Roman Ondák, Roman Signer, Aninika Ström, Joëlle Tuerlincky, John Wood et Paul Harrison, Anne Tallentire, John Seth
Densité ±0

Dans la lignée d'artistes qui ont tenté de dématérialiser l'objet d'art à la fin des années 60 en y substituant des propositions conceptuelles, immatérielles ou éphémères, certains artistes contemporains renouvellent un intérêt pour les notions de vide, de disparition ou d'invisibilité. Par la retenue formelle, ils font preuve d'une acuité de perception traduisant plus directement leur sensibilité au monde. «Densité ±0» propose un regard sur ces pratiques singulières de l'art d'aujourd'hui. Comme son titre le suggère, l'exposition rassemble des œuvres dont l'apparente réduction visuelle en renforce la charge conceptuelle et émotionnelle.
Les positions esthétiques des artistes présentés dans l'exposition «Densité ±0» relèvent davantage du geste «infra-ordinaire» que de la superproduction. Les œuvres choisies proviennent d'éléments simples, issus de notre quotidien, de la nature ou de l'espace d'exposition même. Menues interventions, actions dérisoires, elles peuvent aussi prendre la forme de géométries simples, de variations de lumière ou de fréquences sonores à peine perceptibles. Cette exposition veut rendre compte de démarches et d'intentions
Les œuvres de Densité ±0 ne cherchent pas à représenter le réel à travers un système narratif ou documentaire. Par leur extrême précision, elles parviennent à ne retenir des choses concrètes que leurs mécanismes microphysiques ou leur degré d'abstraction, afin d'en traduire la part essentielle.

fleche suivante1/1

ANNONCES


160202MaleterialiteInvisib
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
160210ChapelleCalvairienne
160121MarechalerieYvesBuraud


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  La nouvelle liste des Métiers d’Art publiée au Journal Officiel
puce rouge  Décès du plasticien français Jean-Luc Vilmouth
puce rouge  Des donateurs de Nantes achètent un terrain à Marfa, au Texas, pour les artistes et étudiants des beaux-arts de Nantes
puce rouge  Charte sociale du ministère de la Culture et de la Communication concernant ses relations avec ses prestataires
puce rouge  Fleur Pellerin lance le programme «1 immeuble, 1 œuvre»
puce rouge  Clément Cogitore, lauréat du Prix Le Bal de la Jeune Création avec l’Adagp
puce rouge  Cipac : Pour la culture, contre le Front national
puce rouge  Artistes à la Une pour la liberté
puce rouge  L'Ecole Nationale Supérieure d'Arts de Paris-Cergy entre dans le dispositif «Admission Post Bac»
puce rouge  L'art contemporain répond à Marine Le Pen
puce rouge  Isabelle Cornaro, commissaire invitée du Prix Fondation d'entreprise Ricard 2016
puce rouge  Les lauréats des Grands Prix de la Création de la Ville de Paris 2015 annoncés
DIAPORAMA

Liliana Moro, Giovanna e la luna (Il rovescio della medaglia (scena I)), 1994.
Jeanne Susplugas, Stratégie de l&rsquo;enfermement, 2012.
Ca Tchache, Anticodes 2010, affiche des festivals, Les Subsistances, Lyon.



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales