"> ,Art culture paris,art culture France,evenement culturel,agenda culturel paris,actualité art culture, photo art,agenda design,exposition design,éditeur design,spectacle danse,spectacle danse contemporaine,festival danse,marché art,exposition art contemporain,galerie photo,exposition video,art numerique,livre sur l’art,catalogue art,galerie art contemporain paris,musee art moderne contemporain,centre d'art contemporain,frac,drac,cnap,fiac,festival danse paris,festival danse montpellier,interview artiste,art virtuel,graff,foire art.">
logo
160617SetePeiMing
  AGENDA CRITIQUES  
RECHERCHER


ART | AGENDA

<br><br>Courtesy, galerie Xippas, © Dominique Blais.
Dominique Blais
Aposiopesis
21 janv.-20 mars 2010
Vernissage le 20 janv. 2010
Ibos. Le Parvis. Centre d’art Ibos
Pour son exposition personnelle au Parvis d'Ibos, Dominique Blais propose un ensemble d'oeuvres récentes et de nouvelles productions sous le titre "Aposiopesis". Ce terme décrit une rupture dans une phrase ou une séquence avant un moment de silence. Un silence à venir, un silence en devenir.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Dominique Blais
Aposiopesis

Dans le langage plastique de Dominique Blais, le disque, le microphone, la cymbale, le lecteur CD, l'amplificateur, la platine, tiennent à la fois lieu de verbe, sujet et complément. On prenait goût à cette ritournelle, mais son actualité l'a fait taire. Une invite à penser différemment, loin de la piste sonore, le projet de l'artiste.

Ses Machines Orphelines (2008), boîtes noires opaques, n'affichent aucun signe extérieur en dB. Si, perchée sur une de leurs arêtes, la forme d'un disque tourne bien, ce serait plutôt la bobine d'un projecteur, mais qui n'aurait rien à montrer. Forme minimale, cette pièce ne répond qu'à sa logique intérieure, sourde et combative.

Un peu plus loin, les Cordes, câbles électriques mués en néons coulants, posés au sol, livrés à leur abandon, ne renvoient à aucun instrument. Ces cordes-là initient le style fusion et sèment la confusion chez le regardeur. Le câble+le néon, soit deux incontournables de l'art contemporain, sont comme des laisses
esseulées, pour lesquelles la voix de leur maître ne peut rien.

fleche suivante1/1

ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Editos, et d'autres choses, à venir
J'ai depuis plusieurs mois suspendu la rédaction de mes éditos hebdomadaires. Pour deux raisons: 1° la rédaction d'un livre qui me tient à cœur; 2° la refonte totale du site que vous découvrirez dans les prochaines semaines. J'ai hâte de reprendre la publication des éditos pour interroger et partager avec vous les mouvements et soubresauts des arts, des images et de la culture. Merci de votre fidélité à parisART.
A bientôt. 
André Rouillé

fleche Lire la suite
160809Bruxelles
BethuneLaBanque
160729PicSaintLoup


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Le débat continue autour du film Salafistes
puce rouge  Nathalie Coste-Cerdan nommée directrice de la Fémis
puce rouge  La campagne en faveur du patrimoine et de la créativité se poursuit en Espagne.
puce rouge  Programme d’été de Paris Musées
puce rouge   17 architectures de Le Corbusier inscrites au patrimoine mondial
puce rouge  Commande publique «Les Regards du Grand Paris»
puce rouge  Les ateliers de l’Institut français 2016
puce rouge  La ministre de la Culture et de la Communication annonce des mesures en faveur de la photographie
puce rouge  Nomination d’Éric de Chassey à la tête de l'Institut national d'histoire de l'art
puce rouge  Décès du cinéaste iranien Abbas Kiarostami
puce rouge  Les lauréats de Design Parade 11
puce rouge  Lancement du magazine n°zéro «Expérimentations splendides»
DIAPORAMA

Vue de l&rsquo;exposition "IP détournement" de Tania Bruguera du 08 sept.- au 13 septembre 2010 au Centre Pompidou.
Gerhard Richter, Strip (920-1), 2011. Tirage numérique sur papier monté entre de l&rsquo;aluminium et du perspex (diasec). 160 x 300 cm



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales