"> ,Art culture paris,art culture France,evenement culturel,agenda culturel paris,actualité art culture, photo art,agenda design,exposition design,éditeur design,spectacle danse,spectacle danse contemporaine,festival danse,marché art,exposition art contemporain,galerie photo,exposition video,art numerique,livre sur l’art,catalogue art,galerie art contemporain paris,musee art moderne contemporain,centre d'art contemporain,frac,drac,cnap,fiac,festival danse paris,festival danse montpellier,interview artiste,art virtuel,graff,foire art.">
logo
150716MracSerignan
  AGENDA CRITIQUES  
<•<•<•<• parisART RECRUTE un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e
RECHERCHER


ART | AGENDA

<br><br>Courtesy, galerie Xippas, © Dominique Blais.
Dominique Blais
Aposiopesis
21 janv.-20 mars 2010
Vernissage le 20 janv. 2010
Ibos. Le Parvis. Centre d’art Ibos
Pour son exposition personnelle au Parvis d'Ibos, Dominique Blais propose un ensemble d'oeuvres récentes et de nouvelles productions sous le titre "Aposiopesis". Ce terme décrit une rupture dans une phrase ou une séquence avant un moment de silence. Un silence à venir, un silence en devenir.
fleche suivante1/1


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Dominique Blais
Aposiopesis

Dans le langage plastique de Dominique Blais, le disque, le microphone, la cymbale, le lecteur CD, l'amplificateur, la platine, tiennent à la fois lieu de verbe, sujet et complément. On prenait goût à cette ritournelle, mais son actualité l'a fait taire. Une invite à penser différemment, loin de la piste sonore, le projet de l'artiste.

Ses Machines Orphelines (2008), boîtes noires opaques, n'affichent aucun signe extérieur en dB. Si, perchée sur une de leurs arêtes, la forme d'un disque tourne bien, ce serait plutôt la bobine d'un projecteur, mais qui n'aurait rien à montrer. Forme minimale, cette pièce ne répond qu'à sa logique intérieure, sourde et combative.

Un peu plus loin, les Cordes, câbles électriques mués en néons coulants, posés au sol, livrés à leur abandon, ne renvoient à aucun instrument. Ces cordes-là initient le style fusion et sèment la confusion chez le regardeur. Le câble+le néon, soit deux incontournables de l'art contemporain, sont comme des laisses
esseulées, pour lesquelles la voix de leur maître ne peut rien.

fleche suivante1/1

ANNONCES


15059CaenMorellet
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
150401VilletteVarini


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Le Centre Pompidou reçoit une nouvelle donation de Daniel Cordier
puce rouge  Georges Didi-Huberman reçoit le prix Theodor-W.-Adorno
puce rouge  Prix Voies Off: le palmarès 2015
puce rouge  Nomination d’Ambra Senatore à la direction du Centre chorégraphique national (CCN) de Nantes
puce rouge  Le Prix Levallois 2015 a été attribué au photographe belge Tom Callemin
puce rouge  Ministère : recrutement d’un nouveau directeur à l’ENSBA
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'Ecole des beaux-arts. L'ANdEA
puce rouge  La DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) Ile-de-France accorde au Générateur une subvention de... 0 €
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'ENSBA. Ministère de la Culture
puce rouge  Destitution de Nicolas Bourriaud de l'Ecole des beaux-arts. Rumeur
puce rouge  Le Théâtre de la Cité internationale menacé de fermeture en 2016 ? Signons la pétition en ligne.
puce rouge  Les 11 artistes nominés pour la Bourse Révélations Emerige 2015
DIAPORAMA

Roman Signer, vue d&rsquo;installation.
Laurent Le Deunff, Noeud de trompe II, 2012. Papier maché, ciment. 115 x 86 x 16 cm



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales