logo
141115CracSeteArchipel
  AGENDA CRITIQUES  
parisART recherche un-e COMMERCIAL-e MOTIVE-e connaissant le marché de l'art
RECHERCHER


ART | AGENDA

<br><br>
Dominique Blais, Pascal Broccolichi
23'17''
04 sept.-25 oct. 2009
Vernissage le 04 sept. 2009
Saint Ouen. Mains d’Oeuvres
Loin d'être une exposition thématique sur le son, cette proposition explore les conditions d'une écoute et la manière d'aborder une exposition collective d'installations sonores, conçue comme une partition se déroulant dans le temps.
fleche suivante1/2


Share to Facebook Share to Twitter
imprimer

Communiqué de presse
Dominique Blais, Pascal Broccolichi, Dominique Petitgand et Jérôme Poret
23'17''


Commissariat : Isabelle Le Normand assistée d'Annabel Rioux
Un projet réalisé en collaboration avec Kerwin Rolland, ingénieur acousticien

Les artistes Dominique Blais, Pascal Broccolichi, Dominique Petitgand et Jérôme Poret sont notamment connus pour leur travail à partir du son. Se côtoyant depuis quelques années, ils partageaient le désir de réfléchir ensemble aux formes possibles d'une exposition collective d'installations sonores.

Loin d'être une exposition thématique sur le son, cette proposition explore les conditions d'une écoute et la manière d'aborder une exposition collective sonore.

Vingt-trois minutes dix-sept («23'17''») est le titre du projet et en même temps l'indice de son protocole : en référence à la durée de l'ensemble des pièces sonores présentées, «23'17''» est une exposition conçue comme une partition se déroulant dans le temps. Au déclenchement de chaque pièce sonore, tout l'espace d'exposition devient potentiellement celui de l'oeuvre diffusée, l'espace se retrouvant ainsi transformé quatre fois par cycle, au fil des pièces sonores qui se succèdent.

Les vides et les pleins interagissent avec le son et créent un paysage sonore où les composantes visuelles de chaque oeuvre ne se limitent pas aux objets-sources du son, mais incluent l'architecture, l'air ambiant, et même les autres oeuvres qui sont en attente.

Ce temps de latence délibéré semble affirmer la valeur plastique des oeuvres, nous enjoignant à ne pas la négliger plus tard, lorsque chacune retrouvera passagèrement sa composante sonore. Dès lors, la construction séquentielle de l'exposition est non seulement un moyen de mieux entendre, mais aussi de mieux voir.

Dominique Blais présentera une installation issue de son projet pour la résidence Arts aux Pôles à Ny-Ålesund (Svalbard, Norvège). Lors de l'été 2008, il fut accueilli sur la base franco-allemande (Awipev) de ce village scientifique considéré comme la localité la plus au Nord de la planète, pour y réaliser des enregistrements de fréquences Vlf (Very Low Frequencies). Les échantillons récoltés seront diffusés par une constellation d'enceintes sphériques occupant le plafond.

L'oeuvre de Pascal Broccolichi fera littéralement vibrer Mains d'OEuvres, grâce à un dispositif au sol, permettant d'appréhender l'espace par un jeu d'échos qu'on pourrait rapprocher du procédé d'écholocation utilisé par les chauve-souris.

Dominique Petitgand
proposera une installation articulant le coude d'entrée du lieu et son espace principal, grâce à cinq sources sonores émettant des fragments de voix qui, ensemble, feront émerger un récit.

Jérôme Poret occupera l'un des murs avec un objet hybride, entre écran, tableau et enceinte audio, mis en tension par un crescendo sonore et lumineux. réalisé à partir de « captation sonore » de l'activité de Mains d'OEuvres.

Trois oeuvres seront produites à cette occasion et témoigneront d'une préoccupation commune aux artistes : la façon dont le son peut transformer notre perception de l'espace et du temps, selon sa nature et sa source physique.

Ainsi, chaque oeuvre initiera un rapport spécifique au lieu, que l'on pourra percevoir distinctement grâce à l'enchaînement des pièces sonores, diffusées successivement afin d'échapper au parasitage mutuel.

Invité à déambuler entre les oeuvres pendant l'écoute tout en devant s'adapter au rythme de chaque séquence, le visiteur sera confronté à la question de sa position d'auditeur-spectateur.

La présentation conjointe des oeuvres dans l'espace, assortie de leur diffusion non simultanée, sera finalement propice à l'apparition de combinaisons singulières, puisque chaque installation sonore, tout en disposant seule de l'ensemble du lieu, se juxtaposera temporairement aux composantes visuelles des autres.

Vernissage
Vendredi 4 septembre de 18h à minuit.

Evénements
Une programmation d'événements orientée vers la voix, le son et l'écoute.

— Samedi 19 septembre
Prisme: Pierre Alferi, Laab, Silvia Maglioni, Damien Marguet, Rodolphe Olcèse, Gabrielle Reiner, Orlon Roy, Marie Sochor, Graeme Thomson, Marc Ulrich…
Une voix peut-elle se voir ? Une image se lire ? Un texte se projeter ? Dans le prolongement du dernier numéro d'Étoilements, cette soirée explorera ...

fleche suivante1/2

ANNONCES


141215Le104Koning
ÉDITORIAL fleche_rouge
Snapchat. Le présent absolu
Avant l'existence des réseaux sociaux, les petits riens de la vie quotidienne des gens ordinaires n'avaient aucune valeur. Seuls les faits exceptionnels suscitaient l'intérêt et les scoops des photographes. Mais une logistique informatique puissante et hautement sophistiquée a changé la situation en élevant les faits dérisoires et futiles au rang de matière première d'une économie nouvelle basée sur un nouveau type de valeur, caractéristique de la société de l'information numérique :...
fleche Lire la suite
141204MacValTaniaMouraud
141120Limoges
141104Le104OrtizSpricigo


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Le Ministère de l’éducation et de la recherche économise sur le budget de l’ESAV Toulouse: une pétition en ligne.
puce rouge  Direction de l’ENSA de Bourges, l’épilogue: Hilde Teerlinck se retire et publie un communiqué
puce rouge  Plateforme, menacée de fermeture en 2015
puce rouge  Coupes budgétaires: la biennale de Bourges annulée, la Scène Nationale d’Orléans dans le viseur. (MAJ)
puce rouge  Des étudiants en vente sur Ebay pour protester contre la fermeture de la Haute Ecole d'Art de Perpignan
puce rouge  A partir de 2016, le Centre Pompidou consacrera un espace d’exposition aux quatre finalistes du prix Marcel Duchamp
puce rouge  Exhibit B ne porte pas atteinte à la dignité de la personne humaine
puce rouge  Lancement du numéro zéro de la revue Facettes par 50° nord
puce rouge  L’hécatombe continue: le Wharf fermé, le Lieu Commun menacé, le Frac Normandie en suspens
puce rouge  La polémique «Exhibit B»: le théâtre Gérard Philippe et le CentQuatre face à la violence des protestations
puce rouge  Après le Forum, le CAC-Bretigny, La Panacée et Les Eglises menacés: l’hécatombe des lieux d’art.
puce rouge  Ce 22 novembre 2014, décès du photographe américain Lewis Baltz
DIAPORAMA

Alex Ross, Untitled, 2009. Ink, graphite, colored pencil, watercolor and flashe on paper. 57.5 x 71.4 cm



pub pub
Avec Ownsport, bénéficiez d´un coach sportif diplômé dès 19€/h pour des cours sur mesure à votre domicile !

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales