ART

Explicit Material

16 Juil - 11 Sep 2009
Vernissage le 15 Juil 2009

L’époque actuelle se révèle maintenant capable de sortir au grand jour ce qui longtemps s’est caché dans des collections feutrées peuplées de curiosité. L’exposition Explicit Material réunit cinq artistes contemporains et bien d’autres surprises...

Communiqué de presse
Madeleine Berkhemer, Antoine Bernhart, Béatrice Cussol, Andres Serrano, Jean-Luc Verna
Explicit Material

L’exposition Explicit Material est née de conversations avec Christian Bernard, autour des moralités minimales de Ruwen Ogien.

Comment accepter de se laisser prendre dans l’immense creuset qui broie les personnes au nom d’une moralité qui exige que l’on ne doive blesser personne qui pourrait se sentir offensée par un propos qu’elle pourrait parfaitement éviter en regardant ailleurs.

Les américains qui ont en la matière un réel sens de la formule, parlent d’ «explicit».
Les arts et les artistes ont toujours aimé cet explicite-là, contre le puritanisme, tout en devant presque toujours le cacher sous peine de censure.
L’époque actuelle se révèle maintenant capable de sortir au grand jour ce qui longtemps s’est caché dans des collections feutrées peuplées de curiosa.

Mais il y a plus important, elle a fait sortir des «enfers» non seulement la sexualité, mais aussi ses déviances.
Le retour à des valeurs morales est toujours possible, la mise en examen récente des promoteurs de Présumés innocents rend assurément cette interrogation plus urgente encore.

C’est pour cela que la référence à l’éthique minimale d’Ogien est essentielle pour tenter de définir le cadre d’une telle exposition.
Il s’agit de rester neutre envers les orientations sexuelles des individus, comme par exemple dans le sado-masochisme ou l’homosexualité, et envers la façon dont ils conçoivent une sexualité réussie du moment où toute personne évite de causer des dommages à autrui et qu’elle accorde la même valeur aux voix ou aux intérêts de chacun.

A l’occasion de cette exposition, la galerie Sollertis propose une bibliothèque X grâce à la complicité de La Musardine et de Timeless.

L’exposition est interdite aux moins de 18 ans.