DANSE | SPECTACLE

Event, Festival Tours d’horizons 2017

20 Juin - 20 Juin 2017

Le Centre chorégraphique national de Tours et le Théâtre Olympia présentent Event de Robert Swinston, un spectacle donnant un aperçu saisissant du travail de Merce Cunnigham selon le principe des events, arrangements libres de choix de pièces de celui-ci.

A l’occasion du festival «Tours d’horizons» 2017, Robert Swinston présente Event, une pièce pour sept danseurs offrant une vue d’ensemble du travail de Merce Cunningham, pour lequel il dansa, et fut ensuite l’assistant pendant plus de trente ans.

Event : recommencer

Recompositions libres à partir du répertoire de Merce Cunningham, le principe même des évents, adopté dès les années 1960, permet à la fois à Robert Swinston de continuer cette pratique et créer une nouvelle pièce en la confiant à une nouvelle génération d’interprètes. Event reste ainsi fidèle au mot de Merce Cunningham : We begin again. Et l’intention de Robert Swinston est clairement précisée : «J’ai saisi l’occasion pour tenter de faire quelque chose de nouveau. J’ai voulu créer à partir de son travail et créer quelque chose qui soit personnel». Ce double impératif s’exprime de la manière du côté des danseurs, ce que confirme Anna Chirescu, l’une des danseuses de la troupe dirigée par: «Nous essayons d’imprimer notre personnalité au mouvement (…) Le mouvement est si abstrait que l’on doit avoir un sens aigu de soi-même pour le nourrir avec son âme». Robert Swinston a d’ailleurs souhaité avec Event montrer que la danse de Merce Cunningham est pleinement humaine et qu’il est impossible de la séparer de la personnalité de chacun.

Event

Event se compose d’extraits de Un jour ou deux (1973), Squaregame (1976), Scramble (1967), Points in Space (1986), Roaratorio (1983), Four Lifts (1990), Rebus (1975), et Fractions (1978), arrangés et mis en scène par Robert Swinston. Ces deux dernières pièces ont d’ailleurs été écrites avant que Merce Cunninghan ne commence à créer en utilisant le logiciel Dance Forum rendant possible des arrangements complexes de pas de danse. Robert Swinston a dû alors recourir à un vocabulaire chorégraphique antérieur pour former les danseurs peu familiers d’une telle technique.