ART | EXPO

Étoffes à décor de circonstance

27 Jan - 18 Mar 2017
Vernissage le 26 Jan 2017 à partir de 18:00

L’exposition « Étoffes à décor de circonstance » à la BF15 de Lyon dévoile des créations en tissu de Joséphine Kaeppelin. En se réappropriant une ancienne tradition de l’industrie textile, l’artiste met en lumière le rôle social et politique de celle-ci.

L’exposition « Étoffes à décor de circonstance » à la BF15, à Lyon, présente un projet de Joséphine Kaeppelin qui revisite l’histoire du tissu. L’événement s’inscrit dans une programmation de la BF15 consacrée aux réseaux relationnels, plastiques et technologiques.

Joséphine Kaeppelin réactualise les étoffes à décor de circonstance

Le titre de l’exposition, « Étoffes à décor de circonstance » reprend les termes de la revue La Soierie de Lyon publiée en 1921, qui définit les étoffes à décor de circonstance comme des tissus dont le décor évoque un événement majeur ou notable, contemporain de leur réalisation, ou bien l’action glorieuse d’un personnage éminent.

Joséphine Kaeppelin s’approprie cette définition et a entrepris de mettre au point un système dont le but est de dessiner et produire à son tour des étoffes à décor de circonstance. Une entreprise qui se concrétise en cette fin janvier 2017 avec le lancement par l’artiste de sa première production détoffes à décor de circonstance. Pour cela, trois dessins ont été réalisés puis, en collaboration avec des entreprises textiles lyonnaises, imprimés numériquement sur twill de soie.

L’objet textile : un lien avec le contexte social et historique

Le projet de Joséphine Kaeppelin s’inscrit dans une démarche artistique qui explore l’usage de machines, considérées à la fois comme des co-créatrices en tant qu’outils de production, et comme des sujets de réflexion. Derrière les machines et les systèmes industriels, c’est le rôle de l’humain, les usages et les significations qui intéressent Joséphine Kaeppelin.

Ici, l’objet textile est disséqué au-delà de sa nature de produit manufacturé. En se réappropriant une ancienne tradition de l’industrie textile et des arts décoratifs, en actualisant la notion d’étoffe à décor de circonstance, Joséphine Kaeppelin montre tout ce que recouvre le tissu. Celui-ci est un lien à de multiples niveaux : entre celui qui le crée et celui qui l’utilise mais surtout, entre les hommes et leur contexte social, culturel, politique et historique.

Les étoffes à décor de circonstance créées par Joséphine Kaeppelin assument leur rôle de support de communication, de transmission d’idées et de valeurs. Les motifs qui les ornent montrent différentes facettes de la société actuelle, en particulier des scènes ayant trait au monde du travail.