logo
160617SetePeiMing
AUJOURD'HUI EXPOSITIONS EVENEMENTS SPECTACLES VERNISSSAGES EDITOS
RECHERCHER


ECHOS

Argumentaire pour le partage non-marchand sur internet
15 fév. 2012
Le cofondateur de La Quadrature du Net, Philippe Aigrain, connu pour son militantisme en faveur des biens communs, propose dans un article intitulé «Leçon de rhétorique sur le partage» un argumentaire prônant le partage non-marchand sur Internet.
fleche suivante1/1
Share to Facebook Share to Twitter
imprimer
fff
Par Julie Aminthe

Philippe Aigrain rappelle tout d'abord que la licence globale, ignorée ou mal comprise, est une proposition qui date des années 2004-2005. Elle a été enterrée en 2006 avant même que l'on ne se penche sur le comment de son fonctionnement. A l'heure actuelle, prenant le nom de contribution créative ou de licence pour le partage, elle est enfin discutée au niveau international.
La licence golobale est donc une réponse crédible au débat numérique.

Contre l'argument selon lequel le partage gracieux de toute œuvre entre individus doit nécessairement être autorisé par l'auteur, au risque de le conduire à la ruine, il est conseillé d'en revenir aux ouvrages papier. En effet, explique Philippe Aigrain, qui préconise la culture partagée et l'éducation populaire, «la proportion des lectures de livres qui se font — tout à fait légalement — sur un livre non acheté par le lecteur» est équivalente au fort pourcentage des accès aux œuvres numériques qui n'ont pas été payées.

Relativiser l'impact de la légalisation du partage sur l'industrie est un autre point important. Philippe Aigrain fait notamment référence au cinéma, dont les revenus ne cessent d'augmenter ces dernières années malgré l'apparition des pirates virtuels. Il a également sous le coude une étude de l'Hadopi elle-même qui montre que les vilains partageurs achètent plus. Enfin, les pertes des artistes ayants droit dues au partage sont de l'ordre de 20% grand maximum.
Les auteurs doivent ainsi choisir entre «le bénéfice d'une compensation des pertes» et «le bénéfice de la contribution créative».

De plus, l'effondrement de la chronologie des médias, qui a permis au cinéma français de ne pas se faire manger par celui des Etats-Unis, n'aura pas lieu si on légalise le partage non-marchand. Il est en effet toujours intéressant de programmer des films pour une télévision, partage non-marchand ou pas.

Philippe Aigrain souligne également que les financements de la contribution créative rémunèreront, si elle est appliquée, les auteurs mais aussi la production de nouvelles œuvres.

Pour finir, il est essentiel, nous dit-il, de mettre l'accent sur le nombre important de créateurs qui ont émergé grâce à Internet.

Convaincus?

Lire
— Article de Philippe Aigrain sur owni.fr

fleche suivante1/1

ANNONCES


ÉDITORIAL fleche_rouge
Editos, et d'autres choses, à venir
J'ai depuis plusieurs mois suspendu la rédaction de mes éditos hebdomadaires. Pour deux raisons: 1° la rédaction d'un livre qui me tient à cœur; 2° la refonte totale du site que vous découvrirez dans les prochaines semaines. J'ai hâte de reprendre la publication des éditos pour interroger et partager avec vous les mouvements et soubresauts des arts, des images et de la culture. Merci de votre fidélité à parisART.
A bientôt. 
André Rouillé

fleche Lire la suite
160809Bruxelles
BethuneLaBanque
160729PicSaintLoup


La Renaissance et le rêve, l’abandon du corps
Comment représenter l'état de sommeil qui permet d'accéder au rêve? Eléments de réponse avec l'exposition «La Renaissance et le rêve» au musée du Luxembourg, où il est question de corps, d'abandon et de visions.
fleche Lire la suite
ÉCHOS fleche_rouge
puce rouge  Le débat continue autour du film Salafistes
puce rouge  Nathalie Coste-Cerdan nommée directrice de la Fémis
puce rouge  La campagne en faveur du patrimoine et de la créativité se poursuit en Espagne.
puce rouge  Programme d’été de Paris Musées
puce rouge   17 architectures de Le Corbusier inscrites au patrimoine mondial
puce rouge  Commande publique «Les Regards du Grand Paris»
puce rouge  Les ateliers de l’Institut français 2016
puce rouge  La ministre de la Culture et de la Communication annonce des mesures en faveur de la photographie
puce rouge  Nomination d’Éric de Chassey à la tête de l'Institut national d'histoire de l'art
puce rouge  Décès du cinéaste iranien Abbas Kiarostami
puce rouge  Les lauréats de Design Parade 11
puce rouge  Lancement du magazine n°zéro «Expérimentations splendides»
DIAPORAMA

Amala Dianor, Portait Amala Dianor lors de Toi et moi, 2014. Danse



pub pub

Art culture paris - art culture France - evenement culturel - agenda culturel paris - actualité art culture - photo art - agenda design - exposition design - éditeur design - spectacle danse - spectacle danse contemporaine - festival danse - marché art - exposition art contemporain - galerie photo - exposition video - art numerique - livre sur l’art - catalogue art - galerie art contemporain paris - musee art moderne contemporain - centre d'art contemporain - frac - drac - cnap - fiac - festival danse paris - festival danse montpellier - interview artiste - art virtuel - graff - foire art

parisART  |  Partenaires  |  Contact  |  Équipe  |  Publicité  |  Mentions légales