ART | EXPO

The Inventory Of My Desire

15 Oct - 24 Nov 2018
Vernissage le 15 Oct 2018

Avec l’exposition « The Inventory Of My Desire » à la galerie parisienne kamel mennour, l’artiste contemporain Douglas Gordon réunit autour de ses propres installations des œuvres majeures de Marcel Duchamp, Pierre Molinier, Gina Pane, Man Ray, Edward Ruscha et Morgane Tschiember.

L’exposition « The Inventory Of My Desire » à la galerie kamel mennour, à Paris, réunit des installations, sculptures, peintures, photographies et œuvres sur papier de Douglas Gordon, Gina Pane, Marcel Duchamp, Man Ray, Pierre Molinier et Edward Ruscha.

« The Inventory Of My Desire », une exposition conçue par Douglas Gordon

L’exposition « The Inventory Of My Desire » bénéficie d’un commissaire prestigieux en la personne de Douglas Gordon, qui a rassemblé autour de plusieurs de ses dernières installations des photographies et œuvres sur papier de Marcel Duchamp, Pierre Molinier et Man Ray, un assemblage de Gina Pane, une peinture d’Edward Ruscha ou encore une sculpture de Morgane Tschiember.

De nouvelles installations de l’artiste écossais Douglas Gordon poursuivent son travail d’exploration de ce qui fonde la condition humaine, et notamment les notions de mémoire, de vérité, de la vie et de la mort, du bien et du mal, ou encore le temps qui passe. Ainsi l’œuvre murale intitulée Hocus Pocus affiche à la manière des mots croisés, tracée en néons multicolore, la formule qu’utilisent les illusionnistes pour détourner l’attention des spectateurs pendant leurs tours, aujourd’hui synonyme de tromperie, tout en y ajoutant les mots « Locus Solus », d’après un roman l’écrivain français Raymond Roussel, en clin d’œil aux surréalistes.

Duchamp, Molinier, Pane, Ray, Ruscha et Tschiember réunis par Gordon

Les surréalistes ne sont d’ailleurs pas absents de la sélection d’œuvres effectuée par Douglas Gordon, parmi lesquelles on trouve la photographie Élevage de poussières, prise en 1920 par Man Ray. Ce cliché montre de la poussière sur une plaque de verre, photographiée dans l’atelier de Marcel Duchamp à New-York, une plaque qui deviendra par la suite la grande œuvre de ce dernier, La Mariée mise à nu par ses célibataires, même. Cette photographie est à la fois simple et mystérieuse, document et œuvre d’art, réaliste et abstraite… De Marcel Duchamp sont également présentés la photographie La Tonsure et l’impression sur papier découpé Entrance Door.

L’œuvre intitulée Dehors – Partition pour une feuille de menthe, réalisée par Gina Pane en 1985 est composée de huit photographies couleur assemblées, de tablettes en bois et de verres. Entre installation et sculpture, cette pièce fait partie de la série des Partitions, des compositions symboliques qui évoquent à partir de matériaux très divers le corps de l’artiste et les expériences qu’il a traversées, un corps qu’auparavant elle exposait directement après lui avoir fait subir des blessures dans des performances radicales.