DESIGN | OBJET

Knot

Avec la chaise Knot, le studio de design Désormeaux/Carrette propose une chaise simple, vive et ingénieuse. Structure autoporteuse, elle se compose de parties autonomes. L'assemblage se fait par emboitement, et c'est le poids du corps de l'utilisateur qui en scelle la stabilité.

Le studio Désormeaux/Carrette a vu le jour en janvier 2014. Créé par les deux designers Nathanaël Désormeaux et Damien Carrette, ce jeune studio de design rejoint rapidement l’écurie du VIA [Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement], cet acteur-clef du design émergent. En 2017, leur collection Cast (avec La Manufacture du Design) intègre ainsi le programme de l’incubateur VIA Design. Le studio Désormeaux/Carrette cultive un design (mobilier, luminaire) conjuguant lignes souples et sobres, et couleurs acidulées. Structures ajourées ou réfléchissantes : une certaine légèreté émane des objets créés. Trottinette (La Galoche), chaise dont les pieds évoquent des bâtonnets de crème glacée (Paddock), abat-jour en forme de cage (Canary), sofa aux reflets de marshmallow ou de boutons de rose (Cast)… Désormeaux/Carrette poursuit une ligne éditoriale conjuguant projets d’ameublement et création d’objets de grande consommation, avec, comme résultante, une poésie de l’objet industriel. À l’instar de la chaise Knot (2015).

Chaise Knot de Désormeaux/Carrette Studio : un assemblage simple et innovant

Le studio Désormeaux/Carrette aime à questionner les méthodes de production industrielle contemporaine. Sous ses allures printanières et vives, la chaise Knot est aussi un petit bijou d’inventivité. Il s’agit d’une structure autoporteuse, sans système de fixation annexe (clou, boulon, vis…). L’emboitement des parties-clefs rejoue ainsi les notions d’équilibre et de stabilité par l’appui mutuel. Une façon de concevoir venue de l’architecture, se retrouvant notamment dans des ouvrages tels que des ponts ou encore la Tour Eiffel. Une façon de concevoir s’apparentant également à la structure en arche, à propos de laquelle Léonard de Vinci notait : deux faiblesses qui s’appuient l’une sur l’autre créent une force. Poussant cet appui jusqu’à l’enlacement, la chaise Knot [nœud] présente des lignes souples et ondulantes, à l’intrication organique.

Le design de Nathanaël Désormeaux et Damien Carrette : poésie de l’objet industriel

Jaune vif, la chaise Knot captive le regard des spectateurs. Une fois ce regard capté, les yeux peuvent alors en suivre les courbes et remarquer l’imbrication étroite entre pieds, assise et dossier. Soit un jeu de bascule entre les deux tubes d’aluminium formant l’ossature. Côté production, Knot se base sur une technique de fabrication innovante. Des machines CNC [Computer Numerical Control, commande numérique par ordinateur] qui permettent de plier les tubes de façon précise. Conçue comme une pièce en deux parties automnes, c’est l’utilisateur qui, par son poids, vient sceller l’ensemble. Avec néanmoins quatre bloqueurs en élastomère, ayant pour fonction de renforcer la rigidité et la stabilité de l’assemblage. Au final : la chaise Knot de Désormeaux/Carrette Studio offre une chaise simple et originale, facile à produire et à transporter. Réinventant ainsi la chaise pliante, qui fonctionnait par pivots, pour lui substituer une chaise en kit, sans vis, ni boulon.