ÉCHOS | ECHOS
14 Mar 2018

Démocratisation de l’art en ligne

Accéder à l’art, notamment l’art contemporain est resté longtemps le privilège de connaisseurs et de personnes initiées. Franchir la porte d’un musée ou d’une galerie d’art contemporain n’était pas toujours aisé si l’on n’en possédait pas les connaissances ou les codes.

Internet et la digitalisation croissante de tous les secteurs économiques ont encouragé les institutions culturelles (musées, fondations, associations de promotion d’art), les experts, les curateurs et les artistes eux-mêmes à transformer leurs manières présenter l’art et les œuvres d’art pour les rendre plus accessibles. Ils ont également changé leurs manières de communiquer avec le public en rendant les expositions et les performances artistiques plus interactives et en mettant en scène l’art de manière originale. Ainsi la création de sites internet présentant les différentes expositions et œuvres d’art, le développement d’applications sur smartphone (par exemple l’application de Google, le Google Art Project), l’usage de plus en plus récurrent de la vidéo et la création de Chatbot (par exemple celui du Musée d’Art Moderne de Buenos Aires) ont permis de démocratiser enfin l’accès à l’art.

Comment l’art contemporain se digitalise-t-il ?

Les artistes ont sans doute beaucoup d’avantages à retirer de la digitalisation de l’art car ils peuvent créer leurs propres sites pour présenter leurs portfolios d’œuvres et leur démarche artistique. Ils peuvent ainsi échanger avec le public et même tisser des liens directs avec des personnes. Il est aussi plus aisé pour les artistes de mettre en vente leur travail grâce à des sites marchands développés dans ce but.

Les musées ont également créé leurs sites internet pour promouvoir leurs expositions et les artistes présentés, mais aussi pour annoncer les nouvelles acquisitions, informer sur les activités du musée, réserver des places pour des performances ou des visites d’expositions.

Cette démarche dématérialisée vers le public est parallèle à des démarches bien réelles telles que celles des musées mobiles comme le MuMo, ou des musées à destination des enfants.

De nouvelles initiatives technologiques au service de l’art contemporain

Longtemps frileux à l’égard de la digitalisation et des nouveautés technologiques, le monde de l’art multiplie désormais les initiatives originales :

— Des MOOC, cours en ligne sur l’art contemporain, sont depuis peu proposés notamment par le Centre Pompidou. Une proposition intéressante et gratuite, qui permet de mieux comprendre les processus de création des œuvres d’art à partir de sa tablette ou de son smartphone, et d’atteindre la génération nomade et les personnes éloignées des lieux d’art.

— Les podcasts dédiés à l’art ou à l’histoire de l’art sont de plus en plus nombreux. Le MOMA ou le Centre Pompidou ont développé des cours à télécharger (le podcast du Centre Pompidou consacré à la peinture contemporaine et disponible en français et en anglais).

— Le Google Art Project conçu par Google vise à rendre plus accessible l’art, notamment l’art moderne et contemporain. De nombreux musées prestigieux ont dans ce but été filmés permettant la création de très belles visites virtuelles.

— La création d’applications pour smartphone dans le secteur de l’art se développe aussi. Il en existe beaucoup, par exemple Geo Street qui recense et géolocalise les œuvres de Street Art des grandes villes du monde.

Acheter de l’art en ligne, c’est aussi le soutenir !

Les sites internet reprenant les codes et les innovations du e-commerce ont également vu le jour.

C’est le cas d’Artsper, un site de vente d’art en ligne professionnel particulièrement apprécié par les amateurs et par les collectionneurs. Il regroupe en ligne les œuvres des plus grandes galeries d’art françaises, européennes et internationales. Le choix est très vaste : 55 000 œuvres de plus de 7000 artistes, des travaux et des médiums très variés (peinture, sculpture, dessin d’art, éditions, photographie d’art). Peu d’institutions d’art peuvent en dire autant !

Chacun peut suivre ses artistes favoris, recevoir des actualités sur l’art contemporain et conseillé par un expert en art. C’est un site efficace et réputé pour la sécurisation de ses ventes et la qualité de sa proposition (descriptifs complets des oeuvres et mise en perspective des œuvres, photographie des œuvres en haute définition).

La sélection des œuvres fait partie intégrante des qualités de ce site. En effet, il est possible de choisir des œuvres d’artistes dont la valeur est déjà reconnue, si l’on souhaite faire des choix éclairés sans être déçu ou de miser sur des artistes émergents dont la cote est en train de croître si l’on souhaite aussi faire un investissement. Le transport des œuvres, leur garantie : autant de gages de sérieux que le grand public apprécie. L’approche financière est transparente : chaque œuvre est estimée grâce aux compétences de spécialistes.

AUTRES EVENEMENTS ÉCHOS