ART | EXPO

Delirios

11 Sep - 16 Oct 2010
Vernissage le 11 Sep 2010

Les oeuvres de Glenda León mettent à jour l'aspect illusoire du bonheur et de l'image en général. Comme face à un mirage, le vu et le ressenti se mélangent pour nous faire perdre la notion de réalité.

Communiqué de presse
Glenda León
Delirios

La galerie Dominique Fiat présente la première exposition personnelle en France de Glenda León, artiste cubaine de 34 ans qui vit et travaille à La Havane.

Dans ses travaux antérieurs, l’artiste mettait en évidence d’autres manières d’appréhender nos sens, de mettre à jour certains paradoxes comme «voir le son» ou «écouter les images», afin de montrer qu’avec quelques stratagèmes simples nous vivons à moitié aveugles et à moitié sourds.

La présente expostition s’inscrit dans le prolongement de ces réflexions, ajoute une facette à ce sujet. En projetant sur la réalité qui nous entoure nos propres sentiments, nos préjugés et nos peurs, nous travestissons ce qui peut passer pour réalité extérieure. Ce phénomène peut nous servir à construire une image du bonheur. «Le bonheur pour moi est illusion de mon esprit, pour l’autre, il peut sembler délire pur.»

L’exposition sera composée de trois pièces: trois vidéos, des caissons lumineux et une installation. La série des caissons lumineux s’intitule Espejismos (mirages). Il s’agit de proposer une correspondance entre un éclair et différents élèments relevant de la nature. Proche de l’idée de mirage, le vu, le ressenti se mélangent pour nous faire perdre la notion de réalité.

Vois-je la nature elle-même ou l’image de celle-ci… vaste préoccupation des artistes sans cesse renouvelée. S’agit-il pour autant de délire? Les trois vidéos mettent en évidence ce principe avec l’aide de nouvelles technologies, la 3D servant à merveille l’idée de réalité construite. Chacune sera présentée en single channel, elles s’intitulent Ilusion, Delirio I et Delirio II.

Enfin, une installation sera composée de deux miroirs identiques fissurés, comme un effet Rorschach.

critique

Delirios