PHOTO | EXPO

Muchismo

11 Jan - 09 Mar 2018
Vernissage le 10 Jan 2018

L’exposition « Muchismo » à La Filature, à Mulhouse, présente des œuvres de Cristina de Middel, ancienne photojournaliste devenue plasticienne qui explore aujourd’hui le rapport ambivalent de la photographie à la vérité. Manipulations, reconstitutions et récits visuels sont chez elle autant de façons de permettre une compréhension plus subtile de la complexité du monde.

L’exposition « Muchismo » à La Filature, Scène nationale de Mulhouse, présente des photographies de Cristina de Middel qui explorent par la manipulation, la reconstitution et la narration la relation ambiguë qu’entretient le médium photographique avec la réalité.

Cristina de Middel explore la relation ambiguë de la photographie à la vérité

Les actuelles photographies de Cristina de Middel succèdent à une carrière de dix ans dans le photojournalisme, au cours de laquelle elle collabora à la presse d’information générale et fut une talentueuse reportrice. C’est la conscience du fait que certaines formes photographiques, avec l’arrivée de nouveaux modes d’information, avaient perdu leur sens qui a réorienté sa pratique.

La pratique photographique de Cristina de Middel a pour moteur principal les limites mêmes de ce médium : chacune de ses réalisations repose sur le fait que, contrairement à l’idée généralement défendue dans le milieu des photojournalistes et documentaristes, la photographie n’est pas un moyen d’apporter une caution de vérité au témoignage, qu’elle n’est pas une « preuve par l’image ».

Les jeux photographiques de Cristina De Middel forment de véritables récits visuels

Forte de sa connaissance du rapport ambivalent de la photographie avec la vérité, Cristina De Middel l’explore en mêlant pratique photographique documentaire et démarche conceptuelle et développe un point de vue moderne sur ce médium. Ses œuvres sont des jeux photographiques qui usent de la manipulation, des reconstitutions et des archétypes pour permettre une compréhension plus subtile des sujets qu’elle aborde.

Photomontages, mises en scène, introduction de texte ou d’autres éléments hétérogènes comme des dessins, sont autant de façons de renouer, de manière détournée, avec la tradition journalistique de la narration. Les œuvres photographiques de Cristina De Middel inventent, racontent des histoires, forment de véritables récits visuels visant à explorer le monde avec humour mais aussi sérieux.