Odile Decq

Odile Decq

SITE INTERNET

http://www.odiledecq.com

Odile DECQ — née le 18 juillet 1955 à Laval (France). Vit et travaille à Paris (France).

Odile Decq est une architecte française, dont la pratique inclut l’architecture, mais aussi l’art (installations, sérigraphies…), le design et l’urbanisme. Arborant, personnellement, un look gothique façon The Cure, Odile Decq développe une architecture plutôt sobre et épurée. Des volumes amples et solides de ses œuvres se dégage une sorte de minimalisme. À l’instar du nouveau Frac Bretagne, à Rennes (2012), jouant sur la chaleur du rougeoyant (comme un foyer) et l’imposante élégance du noir (comme une roche volcanique). Soient des volumes monolithiques également présents dans la Résidence Saint-Ange, à Seyssins (2015). Depuis 1978, Odile Decq est directrice du Studio Odile Decq, également connu sous le nom d’ODBC Architectes (Odile Decq Benoit Cornette Architectes Urbanistes) jusqu’en 2013.

ODBC Architectes : Architecture High-Tech et poétique du monolithique

Odile Decq a d’abord étudié l’histoire de l’art à l’Université de Rennes (1973-1975). Elle y rencontre Benoît Cornette, qui assiste au cours d’histoire de l’architecture, tout en préparant médecine. En 1975, elle s’installe à Paris et intègre l’UP6 (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette), dont elle sort diplômée en 1978. Elle étudie ensuite l’urbanisme à l’Institut d’Études Politiques (1978-1979). Dès 1978, elle ouvre son agence d’architecture. Benoît Cornette achève ses études de médecine, puis bifurque et intègre à son tour l’UP6, dont il sort diplômé en 1985. L’agence devient alors l’ODBC Architectes et remporte notamment le concours pour la réalisation du siège social de la Banque Populaire de l’Ouest, à Rennes (inauguré en 1990). Affilié à l’Architecture High-Tech, le bâtiment se distingue aussi par la présence d’une armature métallique en façade.

Odile Decq : architectures de lieux d’art et centres de recherche et développement

Logements sociaux (ZAC Manin Jaurès, 1987 ; rue Ernestine à Paris, 1995), Viaduc autoroutier de Nanterre (1996)… En 1996, ODBC Architectes reçoit le Lion d’or d’architecture à la Biennale de Venise. 1998 marque la disparition de Benoît Cornette (49 ans) dans un accident de voiture. En 2001, ODBC remporte le concours pour l’extension du MACRo, le Musée d’Art Contemporain de Rome (achevée en 2010). En 2004, c’est au tour du projet de nouveau Frac Bretagne (livré en 2012) d’être retenu. Dans la continuité du site de recherche et développement du groupe Saint-Gobain, à Aubervilliers (Saint-Gobain Recherche, 2000), en 2016 le Studio Odile Decq livre Le Cargo. Vaste incubateur et plateforme d’innovation, consacrée aux technologies de l’information et de la communication (Paris, 19e). En 2015, Odile Decq ouvre sa propre école d’architecture, à Lyon : Confluence, Institute for Innovation and Creative Strategies in Architecture.