PHOTO | EXPO

Confidential Report

17 Fév - 22 Avr 2017
Vernissage le 16 Fév 2017 à partir de 18:30

L’exposition « Confidential Report » présente à la galerie Le Bleu du ciel, à Lyon, des textes et des images réunis par Eric Rondepierre. Un ensemble de pièces entre fiction et réalité qui clôturent un travail autobiographique autour du placement dont il a fait l’objet lorsqu’il était enfant.

L’exposition « Confidential Report » à la galerie lyonnaise Le Bleu du ciel constitue, à travers des textes et des images, le dernier volet du travail artistique et autobiographique d’Eric Rondepierre autour de la procédure de placement dont il a fait l’objet au cours de son enfance.

L’ultime étape du parcours autobiographique d’Eric Rondepierre

L’exposition rassemble des images et des textes : des photographies, des photogrammes extraits de films, des écrits de diverses origines et natures. Présentés sous la forme de simples papiers directement collés sur les murs, ils renvoient au matériau d’origine sur lequel s’est construite la démarche autobiographique d’Eric Rondepierre : le dossier de son placement pendant dix ans lorsqu’il était enfant, un document auquel il n’a eu accès que cinquante ans après les faits.

Une exposition qui trouve sa source dans l’archive

L’exposition se présente comme l’ultime étape d’un parcours autobiographique qui trouve sa source thématique et matérielle dans l’archive. Toutes les pièces ont pour base des documents d’archives : films, documents et dossiers judiciaires. Un matériau dont se nourrissent des montages, détournements, et reconstitutions qui le mêle à des textes personnels ou encore des images de ci­néma pour fusionner réalité et fiction. Ainsi s’inscrivent dans l’exposition plusieurs thèmes centraux de l’œuvre d’Eric Rondepierre : l’événement autobiographique, l’archive et le cinéma.

Le placement des enfants en question

Au-delà de ce qu’elle reflète de la démarche d’Eric Rondepierre, l’exposition est une mise en lumière, depuis un angle qui lui est complètement extérieur, celui de l’art contemporain, sur le système juridique qui organise les placements d’enfants. A travers ses deux volets, texte et images, l’ensemble conçu par Eric Rondepierre présente les éléments nécessaires pour éclairer le fonctionnement d’une institution qu’il serait utile de remettre en question. En évitant tout militantisme, ces éléments invitent à interroger la responsabilité de l’État dans les dysfonction­nements d’un système qui aboutit chaque année au placement de 150 000 enfants.