ART | EXPO

Chopped‘n Screwed

28 Sep - 03 Nov 2018
Vernissage le 27 Sep 2018

L’exposition « Chopped‘n Screwed, Atterrissage programmé » au FRAC Occitanie Montpellier présente une œuvre hybride, entre film et sculpture, du Collectif in Extremis. Inspirée par science-fiction, les nouvelles technologies et les énergies vertes, cette création explore des façons de prélever des éléments du réel et de les utiliser comme outils de fiction et de déformation.

L’exposition « Chopped‘n Screwed, Atterrissage programmé » au Fonds régional d’art contemporain Occitanie Montpellier met à l’honneur les recherches pluridisciplinaires du Collectif in Extremis autour de l’œuvre collaborative.

« Chopped‘n Screwed, Atterrissage programmé » : se servir du réel comme outil de fiction

L’exposition « Chopped‘n Screwed, Atterrissage programmé » est le fruit d’une réflexion collective au sein du jeune Collectif in Extremis autour de l’expression « chopped and screwed », issue du milieu du hip-hop où elle désigne une technique de remix qui consiste en un ralentissement du tempo et en la modification d’une chanson en une version « hachée ». En se concentrant sur les gestes de cette pratique, le collectif les a transposés dans le domaine plastique pour faire des notions de « chopped » et « screwed » des façons de prélever des éléments du réel et de s’en servir comme outils de fiction et de déformation.

Créé en 2015, le Collectif In Extremis regroupe douze jeunes artistes : Nicolas Aguirre, Geoffrey Badel, Ekiem Barbier, Guilhem Causse, Emile Copello, Marine Grabiel, Quentin L’helgoualc’h, Marion Lisch, Félix Mazard, Eva Mulleras, Pierre Peres et Chloé Viton. Il a pour objet la recherche d’une complémentarité des pratiques artistiques dans le but de développer un « œuvrer ensemble ». Pour cela, il ne cesse de se renouveler, changeant constamment de méthode de travail, de type d’espace et de forme de projet, abordant aussi bien l’installation, que la création sonore, le film, l’écriture, l’action, l’édition et le commissariat d’expositions.

« Chopped‘n Screwed, Atterrissage programmé » : une œuvre hybride du Collectif in Extremis

L’exposition « Chopped‘n Screwed, Atterrissage programmé » présente une œuvre hybride composée d’une machine-sculpture et d’un film. À partir des idées développées en son sein sur les notions de « chopped » et « screwed », le collectif produit une fiction autour d’une machine sensible qui voyage dans le temps. Le filma été réalisé au cours d’un périple à travers la France dans lequel le collectif a emporté la machine : chaque lieu de tournage constitue à la fois un décor pour le film et un environnement à capter par la machine.

Il se dégage une dualité entre le réel filmé et la fiction qui s’y immisce, entre la machine, prétexte et contexte du film, et le film, prétexte et contexte d’animation de la machine. La machine, atterrie au Frac, y trouve un moment de pause, au cours duquel elle digère, restitue et projette, par le film, les éléments qu’elle a captés mais dont elle peine à retracer la chronologie. Inspiré par la science-fiction et les nouvelles technologies, mais aussi les énergies vertes et la musique, l’ensemble vise à composer et décomposer un va-et-vient temporel et aléatoire.