ART | EXPO

Claud’Io

12 Avr - 26 Avr 2018

L’exposition « Claud’Io » à la galerie Maïa Muller, à Paris, propose un dialogue entre les dessins de Io Burgard et les peintures de Claudio Coltorti autour de leur intérêt commun pour le volume et le mouvement.

L’exposition « Claud’Io » à la galerie parisienne Maïa Muller réunit de récents dessins et peintures de Claudio Coltorti et Io Burgard qui intègrent tous deux le volume dans leur médium en deux dimensions.

« Claud’Io » : un dialogue entre Claudio Coltorti et Io Burgard

L’exposition « Claud’Io » évoque la période 2011-2014 durant laquelle les peintres Claudio Coltorti et Io Burgard ont ensemble été élèves de Jean-Michel Alberola à l’École des beaux arts de Paris. La présentation de leurs œuvres récentes révèle des passerelles entre leurs pratiques, en particulier un fort intérêt pour le volume et le mouvement.

Io Burgard, entre dessin et sculpture

Les dessins d’Io Burgard confèrent à ce médium une surprenante dimension sculpturale en usant de diverses techniques : l’utilisation de résine translucide créant du relief, l’ajout de cadres en plâtre et le principe de bas-relief minutieusement ciselés affleurant à la surface du mur. Ces outils engendrent une troisième forme, ni dessin, ni sculpture, que Io Burgard désigne par la formule 1+1 = 3 qu’incarnent les récents tableaux Porte et Toc-Toc.

Le volume et le mouvement sont au cœur des peintures de Claudio Coltorti

Le volume et le mouvement sont également au cœur des peintures de Claudio Coltorti dans lesquelles les formes et surface sont patiemment travaillées, notamment par une préparation des toiles à la colle de peau étalée avec une carte, suivant une technique utilisée en Allemagne. Les tableaux comme Avions, Étude d’oreiller et Étude de glaçon, peints en 2018, révèlent ainsi un ensemble captivant, lumineux et harmonieux.