DESIGN | EXPO

New Living Wood

22 Nov - 13 Déc 2017

Anticipant les nouveaux enjeux du design et de l'architecture, le VIA prospecte du coté du bois comme matériau de construction. En découle "New Living Wood", une exposition réunissant une dizaine de projets d'étudiants, sélectionnés par la Galerie VIA. Articulés autour du thème d'une cinquième pièce à vivre, modulable et en bois, les projets de "New Living Wood" lancent les bases des futurs usages du bois dans l'habitat contemporain.

La Galerie VIA présente « New Living Wood » : une exposition autour du bois comme matériau de construction. Fidèle à ses valeurs prospectives, le VIA a fait appel à des étudiants en design et architecture d’intérieur pour s’emparer de cette question. Le constat est simple : « Comme matériau de base, [le bois] est ultra écologique et renouvelable : un m3 de bois, c’est une tonne de carbone en moins ! Comme structure, il se développe dans de nouveaux alliages performants permettant par exemple d’imaginer des tours de plus de 30 étages en bois. Comme agencement, sa flexibilité, sa chaleur naturelle, son acoustique, en font un allié de choix des designers et architectes. » Ciblant la notion d’espace modulaire et de 5e pièce à vivre, « New Living Woord » propose ainsi une dizaine de projets. Un aperçu des nouveaux enjeux de la construction bois.

« New Living Wood » : le VIA relève le défi du bois comme matériau de construction

En architecture, le bois revient sur le devant de la scène. En soi, le phénomène n’est pas nouveau : les ossatures et façades en bois font désormais partie du paysage des constructions contemporaines. Mais les recherches et développement autour des nouveaux usages du bois en architecture connaissent un regain de dynamisme. Fin mai 2017, le magazine américain Wired, grand pourvoyeur de tendances culturelles mondiales, consacrait un article au thème : « Get Ready for Skyscrapers Made of Wood. (Yes, Wood) » [Préparez-vous aux gratte-ciels en bois (oui, en bois)], par Elizabeth Stinson. Et pour sa réouverture en septembre 2017, l’Institut Suédois parisien proposait l’exposition « Welcome to Woodland! », une exposition pour comprendre les enjeux liés à l’utilisation du bois comme matériel de construction. Plus qu’un effet de mode (scandinave ou américaine), il s’agit d’une tendance de fond : le bois est un matériau de construction renouvelable.

Design et architecture d’intérieur : LISAA et la Martinière s’emparent du bois

Le 20e siècle s’est extasié sur le béton et le verre industriels, qui permettaient de limiter les incendies ; le 21e siècle s’enthousiasme pour un matériau renouvelable, dont la production implique un parti-pris environnemental (parcs forestiers). Un intérêt qui s’appuie également sur un marché robuste, en mutation : la filière bois. Nouveaux traitements, nouveaux alliages, nouveaux usages… Il faut tout ré-inventer. Un défi que pose et relève le VIA en proposant « New Living Wood ». Un défi dont s’emparent les futurs designers et architectes d’intérieur en l’intégrant dès aujourd’hui à la palette de leurs outils. Les deux écoles participantes sont ainsi LISAA (L’Institut Supérieur des Arts Appliqués) de Paris et La Martinière de Lyon. Avec pour thème : « 5 e pièce à vivre bois. Quelle est la nouvelle pièce à vivre de demain ? », se profilent des pistes de réponses, à l’instar de celles des jeunes designers et architectes Camille Ransant et Yuanyuan Chen.