DESIGN | EXPO

Cabinet Makers

18 Mai - 01 Juil 2017

Carpenters Workshop Gallery présente «Cabinet Makers», une exposition réunissant des meubles de rangement créés par neuf designers livrant leur vision contemporaine de ce mobilier dont la conception allie fonction et esthétique.

Exposition consacrée aux meubles de rangement, «Cabinet Makers» réunit les créations de Maarten Baas, Andrea Branzi, Umberto et Fernando Campana, Vincenzo De Cotiis, Ingrid Donat, Vincent Dubourg, et Studio Job.

«Cabinet Makers» : meubles de rangement

En choisissant de regrouper des meubles de rangement, la Carpenters Workshop Gallery rappelle à quel point les hommes ont tenu à organiser leur vie quotidienne. Ces meubles, aux formes et aux fonctions différents, ont certes évolué au cours du temps selon les besoins et les usages, mais la nécessité fonctionnelle semble n’avoir jamais effacé l’impératif esthétique.

Ainsi le coffre, premier meuble de rangement connu de l’historien, a-t-il dans de nombreuses cultures, servi de support au travail des artisans. De l’Italie au Moyen-Orient, l’art de la marqueterie s’est développé, utilisant des matériaux nobles et précieux tels l’ivoire ou l’ébène. Un simple regard rétrospectif conduit par ailleurs à noter la diversification des types de meubles selon les besoins. Armoires, commodes, secrétaires, chiffonniers, meubles de coin, apparaissent. S’impose alors le constat selon lequel fonction et esthétique sont indissociables.

«Cabinet Makers» : fonction et esthétique

Si l’exposition «Cabinet Makers» convie à faire retour à l’histoire des meubles de rangement, elle confirme indéniablement le renouveau de ce type de mobilier. Ne voit-on pas l’artisanat d’art promu de toutes parts, consacrant le travail conjugué de l’artisan et du designer ? N’est-ce pas là l’expression d’une volonté réelle de privilégier l’excellence d’un savoir-faire passant outre la simple impulsion consumériste contemporaine ? Carpenters Workshop Gallery participe d’ailleurs à sa manière à ce renouveau du mobilier d’art à l’époque contemporaine en proposant à ses artistes un laboratoire de création dans lequel travaillent des artisans spécialisés dans les métiers du bois, du métal, ou du textile.

«Cabinet Makers» présente ainsi des pièces au dessin résolument contemporain conçues au moyen de techniques artisanales. Acier, aluminium, bronze, laiton, et verre sont des matériaux utilisés par Maarten Baas, Andrea Branzi, Umberto et Fernando Campana, Vincenzo De Cotiis, Ingrid Donat, Vincent Dubourg, et Studio Job.

Maarten Baas peut ainsi créer une armoire, la Carapace Cupboard, en forme de coque recouverte de plaques en acier, soudées sur celle-ci et rappelant les écailles d’un animal. L’armoire chinoise de Vincent Dubourg est faite en aluminium, alors que Studio Job a choisi le bronze pour concevoir la Robber Baron Cabinet, représentation des ravages de la société industrielle du dix-neuvième siècle. De même, Ingrid Donat a imaginé deux commodes en bronze, la Commode facettes haute et la Commode tribal.

Les designers brésiliens Umberto et Fernando Campana présentent Sushi Cabinet, une enfilade faite d’une marqueterie de morceaux de feutre récupérés, dont le cadre est en acier. Autre pièce laissant apparaître leur souci de l’environnement, le Detonado Buffet utilise des cannages d’osier de chaises Thonet du dix-neuvième siècle assemblés avec du cordage de raquette de tennis. Cet assemblage en fait un buffet aux côtés ajourés.

Avec Wall Cabinet DC 1611, Vincenzo De Cotiis combine formes et fonctions puisque sa création tient à la fois de l’armoire et du miroir et s’accroche au mur.