DESIGN | BIENNALE

Bureau générique

Vernissage le 09 Avr 2017

Lors de la Biennale internationale du design de Saint-Etienne, l’équipe de designers de T&P Work Unit présente Bureau générique, un projet d’aménagement de l’espace de travail in situ qui met en avant le rôle central du design comme projet général.

Invitée à l’occasion de la Biennale internationale du design de Saint-Etienne consacrée aux mutations du travail, l’équipe de designers de T&P Work Unit propose un aperçu de ses activités de conseil aux entreprises par le design. Composée de Catherine Geel, Sophie Breuil, et Marie Lejault, cette équipe indépendante présente son dernier projet pour l’agence BETC située à Pantin, Le bureau générique.

Ce projet vise à aménager un espace de travail pour mille personnes dans les anciens bâtiments des Magasins généraux. A l’occasion de la Biennale internationale du design de Saint-Etienne un « exemplaire » de bureau générique a été transposé dans les bâtiments de l’ancienne manufacture d’armes, l’équipe de T&P Work Unit travaillant dans ce même bureau au cours de la biennale et conduisant projets, enseignements, éditions, et conférences sur les rapports entre design et travail.

Bureau générique : une expérience inédite

Le Bureau générique trouve son origine dans une expérience récente. Pendant trois ans, de 2013 à 2016, T&P Work UNit a conçu, dirigé, et réalisé le design d’un immeuble de bureaux pour mille salariés d’une industrie créative. La totalité du mobilier a donc été créé sous sa direction, par une équipe de designers ne travaillant pas normalement pour l’industrie du bureau. Lors de la Biennale Biennale internationale du design de Saint-Etienne, T&P Work Unit a décidé de transposer les espaces de réunion (U6 de Jean-Baptiste Vétillard), de rencontre (les Gradins d’Alain Rovero, le Banc d’Anne Le Henry et Sophie Breuil, et Structure for Talking and Standing de Séverine Barbier-Bouvet), des bureaux (Desk 74 de Sophie Breuil-T&P Work Unit et le fauteuil Capisco de Håg), des outils de travail, c’est-à-dire Print et Stockhydrique de T&P Work Unit, les boîtiers de confort et les enrouleurs électriques développés par T&P Work Unit).

Bureau générique : design et organisation du travail

L’ensemble de ces éléments constitue une installation trouvant place sur le site de la biennale permet ainsi de considérer les implications du design en matière d’organisation du travail. L’équipe de T&P Work Unit travaillant sur place au sein de l’espace qu’elle a elle-même conçu, clients, designers, architectes, ont alors la possibilité non seulement d’examiner des meubles mais, avant tout, de comprendre la conception des espaces de bureaux par le design. T&P Work Unit peut ainsi poursuivre la réflexion menée sur la relation entre design et travail.

Le projet Bureau générique conduit certainement à effacer la stricte attribution traditionnelle des rôles, l’entreprise étant uniquement centrée sur l’organisation de son activité et les designers sur le travail des formes. Si, au contraire, l’entreprise s’efforce d’intégrer le design dans sa démarche de projet et les designers s’intéressent à l’économie et des flux, chacun peut alors mieux comprendre le rôle et la place du design comme tel dans l’organisation générale du travail. Le Bureau générique propose donc une méthode et souligne l’intérêt du design comme projet d’ensemble.