PHOTO | EXPO

Bruno Boudjelal

11 Jan - 26 Fév 2017
Vernissage le 11 Déc 2016

L’exposition « Bruno Boudjelal » à La Filature, à Mulhouse, rassemble des photographies d’Algérie et du reste du continent africain. Des clichés très personnels à travers lesquels s’exprime la complexité des relations nord-sud et où le quotidien dialogue avec l’histoire.

L’exposition consacrée à l’œuvre photographique de Bruno Boudjelal à La Filature, à Mulhouse, donne à voir l’Algérie et le tiraillement entre deux cultures à travers un prisme personnel qui atteint une résonance universelle. Sont en jeu les rapports entre l’existence quotidienne et l’histoire et ceux, complexes, entre le nord et le sud.

Une exploration photographique de l’Algérie

L’exposition s’inscrit dans la cinquième édition du festival « Les Vagamondes » consacré aux cultures du sud et qui réunit cette année des artistes issus des trois continents bordant la mer Méditerranée, s’exprimant par le théâtre, la danse, la musique, la photographie, le cinéma ou les arts plastiques, ainsi que des géographes, historiens, auteurs et professeurs en sciences humaines. Les spectacles, expositions, projections de films et conférences aborderont l’espace méditerranéen dans toute sa complexité, à la fois culturelle et géopolitique ?

La pratique photographique de Bruno Boudjelal, aujourd’hui photographe de l’agence Vu, est née d’un voyage en Algérie en compagnie de son père en 1993. Alors qu’il n’a jusqu’alors jamais abordé la photographie, il part avec un appareil et documente par les images son retour vers ses origines. Le pays qu’il découvre est à la fois une terre familiale, une société déchirée par de violents conflits, des paysages naturels qu’il affectionnent et des individus avec lesquels il communiquent sans savoir précisément comment définir sa place parmi eux.

Des photographies personnelles qui illustrent les rapports complexes entre le nord et le sud

Ces premières photographies introduisent dix années d’un périple très personnel à travers l’Algérie, au cours duquel Bruno Boudjelal réalise un reportage qui tient autant du carnet de voyage que du témoignage. La situation politique et sociale du pays l’oblige à n’en capter que des fragments non cadrés, parfois flous ou saisis à travers des vitres. Peu à peu, acceptant de mieux en mieux la nature forcément subjective de son regard, il passera du noir et blanc des débuts à la couleur.

Au terme de son exploration de l’Algérie, Bruno Boudjelal en a tiré une exposition, une projection et un livre, avant de tourner son objectif vers le reste du vaste continent africain. Toutes ses photographies sont le fruit d’une subjectivité inspirée par son histoire personnelle, combinée à une volonté de faire dialoguer cet héritage individuel avec l’histoire. Le tiraillement que Bruno Boudjelal met en images, entre ses deux cultures et deux continents, illustre les rapports complexes entre le nord et le sud.