ART | EXPO

Broom Emotion

19 Avr - 03 Juin 2017

L’exposition « Broom Emotion » à la galerie parisienne Anne Barrault, dévoile des œuvres de Tiziana La Melia : des dessins, peintures, sculptures et installations entre figuration et abstraction, teintés de poésie et de folklore.

L’exposition « Broom Emotion » à la galerie Anne Barrault, à Paris, permet de découvrir l’œuvre aux multiples facettes de Tiziana La Melia, entre dessin, peinture, sculpture, photographie, collages, performance et écriture.

Tiziana La Melia, entre figuration et abstraction

Les œuvres de Tiziana La Melia semblent hésiter entre figuration et abstraction, entre narration et suggestion et entre une multitude de médiums qu’elle réunit au sein d’installations poétiques. Tout l’espace de la galerie est investi par les œuvres, de telle sorte qu’il devient comme la surface d’un tableau à l’intérieur duquel nous serions invités à évoluer.

Aux murs, des peintures et dessins s’affichent comme autant d’évocations libres, légères et colorées. Dans le dessin au pastel sur papier intitulé Empty your mind wizards, deux figures présentent une tête de chien dans un style proche de celui des comics prolongée par un corps sans pattes se terminant en pointe, tels des serpents. On distingue sur l’œuvre intitulée Weird Sisters (1/3 of Purple poses) deux formes suggérant des visages de profil, tracés avec une telle profusion de courbes et soumis à de telles déformations qu’ils frôlent l’abstraction.

« Broom Emotion » : un univers poétique teinté de folklore

Cette dernière œuvre, une sculpture composée de deux panneaux de contreplaqué découpés et peints assemblés par des charnières comme un paravent, ajoute à la multiplicité de médiums celle des matières : bois, acrylique, huile, gouache, pastel et laiton mais aussi du sable. Ce sable, qui se répand du sol aux peintures, unifie l’espace et les œuvres et suggère une atmosphère propice à l’éclosion d’un récit. Comme dans un grenier où la poussière aurait peu à peu réuni chaque objet, l’exposition est pour Tiziana La Melia le lieu où s’articulent des esquisses narratives.

Les ébauches de récits que tisse Tiziana La Melia naissent des formes et des matières mais aussi des thématiques mêmes que ses œuvres abordent, souvent furtivement, à travers d’étonnants collages et associations d’images. L’inspiration de Tiziana La Melia prend sa source dans des domaines aussi variés que les activités domestiques et quotidiennes, les relations sociales, l’art, la littérature, le cinéma, l’art et les rêves. Elle en tire des bribes poétiques marqués par l’univers des contes et des traditions folkloriques, comme le suggère le titre de l’exposition, « Broom Emotion » (L’émotion du balai), évocateur d’histoires de sorcières.