DANSE | SPECTACLE

¡Esmérate! (Fais de ton mieux!)

08 Déc - 14 Déc 2017

Dans un contexte de dépression généralisée (ou presque), les chorégraphes et metteuses en scène Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna présentent ¡ Esmérate ! (Fais de ton mieux !). Aux lisières de la danse et du théâtre contemporains, sur un texte d'Élisabeth Gonçalves, ¡ Esmérate ! offre une plongée dans la poursuite du bonheur. Affaire sérieuse pour les scientifiques et les philosophes, Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna en tirent une danse joyeusement incongrue.

Créé pour le festival de danse Les Subsistances, à Lyon, en 2015, ¡ Esmérate ! (Fais de ton mieux !) n’a cessé de tourner depuis. Entre danse et théâtre, les chorégraphes et metteuses en scène Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna livrent un spectacle enlevé. Une pièce dansée et parlée où les personnages, huit acteurs et danseurs, jonglent entre les rôles et les possibles. Faire de son mieux, poursuivre le bonheur par tous les moyens : chacun des personnages se lance dans cette quête, quitte à changer de peau. Sur un texte d’Élisabeth Gonçalves, la pluralité s’invite dans ¡ Esmérate !. Celle des voix et cultures (françaises, espagnoles, catalanes), celles des efforts et tentatives pour améliorer les choses. Entre absurde laconiquement drôle et danse maladroitement joyeuse, la pièce explore ainsi les rapports humains ordinaires. Une micro-étude anthropologique des échanges loufoques, entre animaux humains socialisés.

¡ Esmérate ! de Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna : entre danse et théâtre

En anglais il y a un mot qui ne trouve pas d’équivalent de traduction : akward. Le terme inclut aussi bien le sentiment d’absurdité ou de ne pas être à sa place que la timidité gênée. Ou encore la sensation de l’inapproprié, de l’incongruité, entre comique et ridicule. ¡ Esmérate ! (Fais de ton mieux !) est ainsi un spectacle qui, en un sens, ausculte cette émotion sociale. Comme le dit l’une des danseuses-actrices (jouée par Brigitte Seth) : « Vivre me prend beaucoup de temps… Et apparemment il y a beaucoup d’autres choses à faire… Mais je n’ai pas le choix – Mais je n’ai pas le choix – Mais je n’ai pas le choix… » Et la phrase se prolonge comme un bruit de train sur des rails. Comédie mettant en scène un laboratoire où se réunissent régulièrement des anthropologues, ethnologues, sociologues… ¡ Esmérate ! présente un groupe de chercheurs, un peu farfelus, mettant en place des expériences.

Le bonheur à la loupe : un laboratoire anthropologique loufoque

Au fil d’expérimentations eudémonistes (ayant pour but le bonheur), se développent situations et possibles. Le bonheur est-il là ? Que faut-il faire, dire, penser pour être heureux ? Avec humour, ¡ Esmérate ! (Fais de ton mieux !) déploie ainsi une sorte de gymnastique du bonheur un peu bancale. Suffit-il d’activer tel nerf pour susciter un sourire ? À l’instar du docteur Jean-Martin Charcot stimulant telle terminaison nerveuse pour provoquer une crispation faciale équivalente (ou presque) à une extase, un rictus, ou de l’effroi ? Suffit-il de mimer le bonheur pour l’éprouver ? Et tandis que les personnages s’enlisent ou brillent dans des tentatives plus ou moins heureuses, une tendre empathie s’instaure avec les spectateurs. Les corps dansent, les voix parlent, interrogent, et les personnages virevoltent sur scène. Sans promettre le bonheur, Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna réussissent néanmoins à faire naître de vrais sourires.